Santé publique

Pourquoi la RD Congo est l'un des pays africains les plus touchés par la tuberculose ?

La vaccination par le BCG est le seul moyen de se protéger contre la tuberculose (photo d'illustration) 

Plus mortelle que le sida, la tuberculose continue de gagner du terrain dans certains pays africains, à l'image de la République démocratique du Congo. Et pour l'heure, la RDC n'arrive toujours pas renverser les tendances actuelles de cette maladie infectieuse sur son sol.

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 25.03.21, modifié le 26.03.21

Elle tue plus que le sida ! Malgré les traitements, la tuberculose est devenue l'une des maladies infectieuses les plus meurtrières dans le monde. Provoqué par le bacille tuberculeux qui s'attaque généralement aux poumons, ce mal continue de se propager en République démocratique du Congo. C'est “un problème de santé publique majeur en RDC“, estime le Dr Michel Kaswa Kayomo, directeur du Programme national de lutte contre la tuberculose (PNLT). 

Alors que le pays est toujours aux prises avec de nombreuses maladies, la tuberculose ne faiblit pas. En 2020, plus de 200.000 nouveaux cas ont été notifiés, selon le Dr Kayomo. Un chiffre record qui pourrait même être plus important, vu que la pandémie de Covid-19 vampirise les ressources nécessaires à la lutte contre cette terrible maladie. Et si le nombre de cas augmente en RDC, cela pourrait s'expliquer par un manque de moyens pour la prise en charge, le diagnostic et la recherche. 

“La tuberculose est une maladie infectieuse causée par un bacile de coch qui se repend très facilement à travers la population surtout lorsque celle-ci est confrontée à des conditions de pauvretés, de promiscuités, à la malnutrition, aux stress et au diabète. C’est pourquoi devant toute toux, il ne faut pas stigmatiser une personne, la discriminer non plus ; toute toux ne veut pas dire tuberculose encore moins covid-19, c’est à la structure de santé de faire le distinguo”, explique le Dr Kayomo. 

Un vaccin à l'efficacité fragile

Selon l'OMS, la tuberculose est l'une des 10 premières causes de mortalité dans le monde. Chaque année, environ 9 millions de personnes dans le monde sont touchées, et près de 2 millions en meurent, essentiellement dans les pays les moins développés. Si un vaccin existe depuis les années 1920, le BCG,  son degré de protection contre les formes pulmonaires de la maladie n'est que de 50% environ. 

Pourtant, en RD Congo comme ailleurs, il y a une forme multi-résistante de tuberculose qui se propage très vite. Cette forme de la maladie serait favorisée par les mauvaises administrations de médicaments antituberculeux, ou l'interruption de traitements avant leur terme. De quoi pousser l'Organisation mondiale pour la santé (OMS) à suivre avec inquiétude l'évolution de cette forme de tuberculose résistante aux médicaments traditionnels, dont le taux de mortalité de 50% est comparable à celui d'Ebola. Pour certains spécialistes, la tuberculose muti-résistante peut même remettre en cause tous les progrès accomplis au cours des dernières décennies.

Source : apf.francophonie.org, Radio Okapi, Revue des Maladies Respiratoires Actualités
  • Tuberculose
  • Congo RDC
  • Maladies infectieuses
  • Vaccin

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.