Santé publique

Pédiatrie : en Guinée, des bébés siamois séparés avec succès

Une équipe de médecins guinéens est parvenue à séparer des siamois (photo d'illustration) 

Le corps médical guinéen a entamé la nouvelle année avec un exploit sans précédent. Une équipe de médecins a réussi à séparer deux bébés siamois, alors que tout semblait indiquer qu'ils allaient être évacués à l'étranger pour rester en vie.

Par Mamadou Oury Diallo
Créé le 26.01.21, modifié le 27.01.21

Bonne nouvelle ! A la clinique Ambroise Paré de Conakry, une équipe de médecins guinéens a réussi l'exploit de séparer deux bébés siamois. Les jumeaux, liés par les fesses, sont nés au mois de novembre dans un village de Faranah à plus d'une centaine de kilomètres de Conakry. Leur maman n'a pas survécu après l'accouchement. 

Les images de ces deux enfants orphelins, collés l'un contre l'autre, ont ému plus d'un en Guinée. Si bien qu'un richissime homme d'affaires a décidé d'agir. Pour leur sauver la vie, il a pris en charge leur évacuation à Conakry grâce à un vol spécial et de contacter le Dr Balla Moussa Touré, chef du service pédiatrie de l'hôpital Ignace Deen de Conakry.

Les médecins guinéens compétents

Le pédiatre a alors rassuré le bienfaiteur : la Guinée a des médecins compétents pour réaliser l'opération à Conakry. Rassuré, l'homme d'affaires, qui a souhaité garder l'anonymat, n'hésite pas à financer toute l'opération. "On a préparé les bébés siamois pendant un mois et demi. Quand ils ont atteint un poids normal on a décidé de les séparer," explique le Dr Touré. Avant d'ajouter que "de façon technique, on a pas rencontré de grand problème. Les rectums, qui étaient collés, on a réussi à les séparer sans qu'il y ait des lésions."

L'opération est donc un succès total : les enfants se sont bien réveillés, "ils gesticulaient leurs pieds ce qui signifie qu'ils pourront marcher sans problème," se félicite le Dr Touré, qui a coordonné l'opération. Fier de ce succès, l'équipe de médecins n'a pas voulu être rémunérée pour cet exploit sans précédent en Guinée. "Il faut que les gens sachent qu'il n'est pas toujours nécessaire d'évacuer les malades vers d'autres pays. Nous avons assez des compétences en Guinée, nous sommes capables de faire beaucoup de choses," assure le pédiatre. "Mais nous avons besoin de la confiance de la population" conclut-il. Car oui, l'Afrique a toutes les qualités pour assurer la santé de sa population. Encore faut-il lui accorder une chance.... 

  • Pédiatrie
  • Enfant
  • Maman & bébé
  • chirurgie
  • Guinée
  • Conakry
  • Santé publique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.