Santé publique

Paludisme, médicaments... les 5 évènements qui ont marqué la santé en 2019

Plusieurs évènements ont marqué la santé continentale en 2019  Source : Shutterstock

Entre la victoire algérienne face au Paludisme et la création imminente d'une Agence africaine du médicament, AlloDocteurs.Africa vous propose sa sélection des moments-clés de la santé en Afrique cette année. 

Par Badr Kidiss
Créé le 27.12.19, modifié le 27.12.19

1. L'Agence africaine du médicament

C’est sans doute le plus grand succès africain de l’année. Plusieurs pays ont ratifié le traité pour la création de cette structure qui permettrait de faciliter l'accès à des traitements sûrs, efficaces et de bonne qualité dans un continent où plus de 30% des médicaments sont contrefaits. 

Sur le papier, la création de cette agence est déjà actée. Maintenant, les politiciens doivent concrétiser ce projet. Mais comme l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé d'apporter "une expertise technique à l’Agence africaine du médicament et créer un environnement favorable à la production locale de médicaments", la création de cette Agence n'est plus qu'une question de temps. 

2. L'éradication du paludisme en Algérie

2019 fut une année pleine pour l'Algérie. Si les Fennecs ont remporté la Coupe d'Afrique des nations, c'est surtout leur victoire face au paludisme qui nous intéresse. En éradiquant cette maladie qui est transmise par des moustiques infectés, l'Algérie est devenue le troisième pays africain à s'être débarrassé du paludisme, après l'île Maurice en 1973 et le Maroc en 2000. 

D'autres pays africains pourraient bientôt dire adieu à cette maladie qui tue encore plus de 400.000 personnes chaque année. C'est notamment le cas du Cap-Vert, du Swaziland, du Botswana et de l’Afrique du Sud. 

3. Ebola, l'espoir d'un traitement

Cette année a été aussi marquée par la découverte de traitements prometteurs contre la maladie à virus Ebola. Deux médicaments ont augmenté significativement le taux de survie de plusieurs patients en République démocratique du Congo (RDC). 

L'espoir existe dans un pays où Ebola a tué plus de 2200 personnes depuis le début de l'épidémie en 2018. La preuve avec les survivants de cette maladie qui n'hésitent pas à revenir  aux Centres de traitement d'Ebola (CTE) qui leur ont sauvé la vie pour aider, à leur tour les patients. 

4. L'Afrique lutte (enfin) contre le cancer

Longtemps considéré comme une maladie lointaine, le cancer menace de plus en plus d'Africains. Aujourd'hui, le continent se mobilise pour développer des centres de soins adaptés, alors que plusieurs régions ne disposent toujours pas d'oncologues (médecins spécialistes dans les cancers). Plusieurs centres ont ainsi vu le jour dans les quatre coins de l'Afrique le continent. On peut notamment citer la fondation Lalla Salma au Maroc, l’Institut de cancérologie de Libreville au Gabon, l’hôpital de Butaro au Rwanda ou encore, le centre d’oncologie et radiothérapie du centre hospitalier universitaire de Cocody en Côte d’Ivoire.  

Mais beaucoup reste à faire, comme le prouve la situation au Maroc où plusieurs femmes malades du cancer demandent une meilleure prise en charge de la maladie.  

5. La couverture sanitaire universelle

Alors que des millions de personnes meurent de maladies que l'on peut prévenir ou guérir, les inégalités persistent dans notre continent en matière d'accès aux soins. Mais la situation commence à changer. Plusieurs pays font des efforts dans le cadre de la couverture sanitaire universelle qui consiste à ce que tout le monde puisse accéder à des services de santé de qualité sans subir de difficultés financières.

S'il est difficile de parvenir rapidement à la couverture sanitaire universelle, l'Afrique mise (enfin) sur les soins primaires (les soins de santé essentiels selon l'OMS comme la vaccination (les soins de santé essentiels selon l’OMS, tels que vaccinations, protection maternelle et infantile…].  Il était temps ! 

  • Afrique
  • Santé publique
  • Médicaments

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.