Santé publique

Lutte contre le Sida : malgré des progrès, l'Afrique toujours aussi frappée

En Afrique, les inégalités freinent la lutte contre le Sida (Illustration) 

Si le continent a réalisé plusieurs progrès dans la lutte contre le VIH/Sida, plusieurs pays africains restent à la traîne.

Par Badr Kidiss
Créé le 29.11.19, modifié le 29.11.19

C'est un problème de santé majeur. "Plus de 25 millions de personnes vivent avec le VIH/Sida en Afrique subsaharienne, soit plus des deux tiers des 37,9 millions de cas dans le monde entier", précise Winnie Byanyima, directrice exécutive de l’ONUSIDA à l’occasion de la publication du rapport Power to the people.

Il existe pourtant une lueur d'espoir : le Sud et l'Est du continent, qui sont les régions les plus touchées par le VIH, ont vu le nombre de nouveaux cas baisser de 28% entre 2010 et 2018. Toutefois, les nouvelles infections au VIH ont augmenté, de manière inquiétante, en Afrique du Nord. 

Les inégalités persistent

"Dans le Sud et l'Est de l'Afrique en particulier, des progrès ont été réalisés pour réduire les nouvelles infections au VIH, le nombre de décès liés au sida et les discriminations. Toutefois, les inégalités entre les genres, ainsi que la négation des droits de certains groupes font que de nombreuses personnes sont oubliées", rappelle Mme Byanyima.

Alors que l'homophobie freine la lutte contre le VIH/Sida au Cameroun et au Sénégal, la directrice exécutive de l'ONUSIDA explique que "nous n’arriverons jamais à mettre fin au sida, sauf si les droits humains sont garantis à tous et à toutes, notamment aux populations clés".

  • Panafricain
  • Sida
  • Maladies infectieuses

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.