Santé publique

Les cancers et maladies cardiovasculaires, premières causes de décès au Maroc

Les maladies cardiovasculaires tuent plus que tout au Maroc (Illustration)  Source : iStock / Noctiluxx

Au Maroc, les maladies cardiovasculaires, le diabète et le cancer tuent plus que tout. 

Par Badr Kidiss
Créé le 28.10.19, modifié le 28.10.19

La santé a mauvaise mine ! L'Association marocaine des sciences de la santé vient de dévoiler un nouveau rapport inquiétant. Alors que les maladies cardio-vasculaires sont responsables de plus de 38% des décès au Maroc, 18% des morts sont dus au cancer. Dans un pays qui enregistre plus de 50.000 nouveaux cas de cancer chaque année, ces chiffres interpellent les autorités sanitaires. 

Les maladies respiratoires et le diabète sont, quant à eux, à l'origine de 6% des morts enregistrés au Royaume. Si un Marocain sur deux ne sait pas qu'il est diabétique, le rapport estime que plus de 6% de la population est atteint de diabète et 13% souffre d'obésité. 

Attention à l'hypertension

On savait aussi que l'hypertension gagnait du terrain au Maroc, mais on ignorait que plus de 33 % des Marocains de plus de 20 ans souffrent de problèmes de tension. Et cela peut s'avérer très dangereux : l'hypertension, qui se caractérise par une pression trop élevée du sang dans les artères, peut entraîner des attaques cérébrales, des infarctus, des insuffisances rénales ou des démences. 

Toujours selon l'Association marocaine des sciences de la santé, la mauvaise alimentation et des maladies transmissibles tuent 14% de la population marocaine. 

Source : Association marocaine des sciences de la santé
  • Maroc
  • Maladies cardiovasculaires
  • Diabète
  • Cancer

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.