Santé publique

Le Sénégal se dote de nouveaux hôpitaux

Le centre hospitalier régional de Kaffrine a été inauguré le 29 mai dernier 

Le Sénégal veut s'imposer comme l'un des pays les mieux équipés de l’Afrique de l’ouest en matière de santé. Et ça tombe bien, le pays vient de se doter de quatre nouveaux hôpitaux. 

Par Badr Kidiss
Créé le 29.06.21, modifié le 29.06.21

Cela fait quelques années que le Sénégal ne ménage plus ses efforts en matière sanitaire. Pour lutter contre les déserts médicaux et améliorer l’accès aux soins à l'ère du Covid-19, quatre hôpitaux régionaux ont ouvert à Kédougou, Touba, Kaffrine et Sédhiou. Une excellente nouvelle, à l'heure où la majorité des établissements sanitaires étaient jusqu'aujourd'hui concentrés dans la région de Dakar.  

Si les hôpitaux de Kédougou et Kaffrine sont déjà opérationnels, ceux de Touba et Sédhiou devraient être inaugurés par les autorités dans les prochains jours. Chacun des quatre hôpitaux dispose d’une vingtaine de services médicaux, chirurgicaux et médico-techniques : accueil d’urgence, dentaire, ophtalmologie, ORL, dermatologie, gynécologie, médecin interne, réanimation, kinésithérapie, néphrologie, cardiologie, orthopédie, morgue, pédiatrie néonatale, pédiatrie mère-enfant, pharmacie, stérilisation centrale. L’hôpital de Touba, le plus important avec 300 lits, offre en plus, des services de dialyse, gérontologie, grands brûlés, neurologie, oncologie, urologie et un service de réanimation plus important.

Un meilleur accès aux soins

Ces nouvelles structures n'auraient sans doute jamais vu le jour sans l'engagement d'Ellipse Projects, une PME française spécialisée dans les domaines de la santé, du numérique et de l'eau et qui réalise de grandes infrastructures qui accompagnent le développement de pays émergents, principalement en Afrique et en Asie du Sud-Est. Présente au Sénégal depuis 2007, Ellipse Projects est aussi active en Côte d’Ivoire dans le domaine de la santé, où elle est en charge de la réhabilitation et de l’équipement de 297 ESPC (établissements sanitaires de premier contact) urbains et ruraux d'ici 2024 pour réduire le phénomène de déserts médicaux. "Nous étions responsables de la bonne tenue des travaux et de leur exécution dans les temps et dans les budgets que nous a octroyés le ministre de la santé du Sénégal. Ces quatre hôpitaux disposent aujourd’hui d’un matériel de pointe", précise Olivier Picard, le président d’Ellipse Projects.

"Je voudrais féliciter et remercier Ellipse Projects, pour la performance de votre entreprise. Non seulement vous avez été au
rendez-vous, mais la qualité du travail a été constatée. Mieux, vous avez fait travailler les Sénégalais, aussi bien dans la construction, que dans les équipements"
, a rappelé le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, lors de l’inauguration de l’hôpital de Kaffrine. Avec ces nouveaux hôpitaux fraîchement livrés, le Sénégal améliore l'égalité d'accès aux soins pour tous ces citoyens, pour qui le déplacement coute cher et représente une des principales barrières pour se soigner. Equipés de matériel de dernière génération, ces infrastructures vont aussi faciliter la prise en charge de plusieurs milliers de malades chaque année, et font désormais du Sénégal l’un des pays les mieux dotés d’Afrique de l’Ouest, en matière d’infrastructures de santé. "La réalisation de ces infrastructures constitue un espoir. Celui de faire de notre pays un hub médical avec des hôpitaux dotés de plateaux techniques des plus modernes et des plus performants pour des soins de qualité", estime Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé et de l’Action Sociale. 

  • Sénégal
  • Dakar
  • hôpital
  • Santé publique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.