Santé publique

Tunisie : Le ministère de la Santé recrute des médecins et des pharmaciens

Le médecin tunisien se fait rare  Source : iStock / NanoStockk

Le ministère de la Santé a lancé plusieurs concours pour recruter plus de 300 médecins, pharmaciens et professeurs hospitalo-universitaires.

Par Badr Kidiss
Créé le 24.09.19, modifié le 24.09.19

Les déserts médicaux, c'est fini ? Difficile de le croire. Mais le ministère de la Santé tente de réagir face au départ massif de ses médecins à l'étranger. Pour combler les postes vacants, le département de la Santé vient de lancer plusieurs concours pour recruter plus de 300 médecins, pharmaciens et professeurs hospitalo-universitaires.

Cette campagne de recrutement démarre le 31 octobre prochain et s'étalera sur deux mois, d'après les annonces faites par le ministère. Tout au long de cette période, plusieurs concours seront proposés pour le recrutement de plusieurs professionnels de la santé. En voici quelques uns : 

  • Un concours est prévu le 31 octobre prochain. Il doit permettre d'embaucher 11 médecins dentistes. Les candidatures doivent être déposées avant le 27 septembre 2019. 
  • Un concours à partir du 7 novembre prochain pour recruter deux pharmaciens spécialistes de la santé publique. Les candidatures doivent être déposées avant le 27 septembre 2019.
  • Un concours à partir du 7 novembre prochain pour le recrutement de 6 pharmaciens de la santé publique. La dernière date de dépôt des candidatures a été fixée au 27 septembre 2019.
  • Un autre concours est prévu le 21 novembre pour embaucher 60 médecins chef de service. Les candidatures doivent parvenir avant le 18 octobre.
  • Un concours le 28 novembre prochain pour incorporer 70 médecins spécialistes de la santé publique. Les candidatures doivent parvenir avant le 18 octobre 2019.
  • Un concours à partir du 3 décembre prochain pour recruter 40 médecins spécialistes chef de service. Les candidatures doivent être déposées avant le 18 octobre 2019. 
  • Un concours à partir du 26 novembre pour embaucher 125 médecins principaux de la santé publique. Le dernier délai de dépôt des candidatures a été fixé au 18 octobre prochain.

D'autres concours ont également été annoncés sur le site du ministère qui multiplie ses efforts pour freiner l'exode de ses professionnels de la santé. Aujourd'hui encore, il y aurait seulement 13 médecins pour 10.000 patients en Tunisie. Mais force est d'admettre que ces concours de recrutement peuvent être un levier supplémentaire dans la lutte contre les déserts médicaux. 

  • Tunisie
  • Médecin

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.