Santé publique

Le Gabon accélère dans la lutte contre les cancers féminins

Source : Fondation Sylvia Bongo Ondimba

Alors que la communauté internationale lance, chaque mois d'octobre, une série d'actions baptisée "Octobre rose" qui vise à lutter contre les cancers féminins, le Gabon participe à cette campagne pour la septième fois en 26 éditions.

Par Badr Kidiss
Créé le 03.10.19, modifié le 28.10.19

"Se faire dépister c’est le combattre", c'est en substance le slogan de la 7ème édition de la campagne "Octobre rose" qui vient de démarrer à Franceville. La fondation de la première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, espère, à travers cette campagne, renforcer les actions de sensibilisation, de prévention et de détection sur l'ensemble du territoire et poursuivre les progrès réalisés en matière de lutte contre les cancers féminins (cancer du sein et du col de l'utérus).

A l'heure où plusieurs pays du continent commence à lutter sérieusement contre les différents cancers, le Gabon fait de la lutte contre les cancers féminins son cheval de bataille. Et le chantier est immense : chaque année, 400 Gabonaises meurent des suites d'un cancer. Certes, le dépistage et le traitement sont gratuits mais, les cancers sont encore tabous. 

Où se faire dépister ? 

Octobre Rose - N'attendez pas qu'il soit trop tard

00:00:13

Octobre Rose - N'attendez pas qu'il soit trop tard

00:00:13

Tout au long du mois d'octobre, vous pouvez vous faire dépister gratuitement dans plusieurs structures de santé. Au total, 38 centres ont été sélectionnés pour détecter les cancers du sein et du col de l'utérus. Voici la liste complète des endroits où vous pourrez vous faire dépister : 

  • Libreville : le centre hospitalier universitaire de Libreville, le centre hospitalier universitaire d’Owendo, le centre mère-enfant Jeanne Ebori, les centres de santé de Glass, Lalala, Okala, la Peyrie, London, Louis, Nzeng-Ayong, le centre communutaire d’Owendo, les hôpitaux sino-gabonais et de la coopération égypto-gabonaise.
  • Estuaire Ouest : le centre hospitalier de Melen, les centres de Cocobeach, du Cap Estérias, de Ntoum
  • Haut-Ogooué : le centre hospitalier régional Amissa Bongo, les centres de santé maternelle et infantile de Franceville, urbain de France-ville, médical d’Okondja, Moanda et de Mounana.
  • Moyen-Ogooué : le centre hospitalier régional Georges Rawiri de Lambaréné, hôpital Albert Schweitzer.
  • Ngounié : le centre hospitalier régional de Mouila
  • Nyanga : le centre hospitalier régional Benjamin Ngoubou de Tchibanga
  • Ogooué-Ivindo : le centre hospitalier régional Omar Bongo Ondimba de Makokou
  • Ogooué-Lolo : le centre hospitalier régional Paul Moukambi de Koulamoutou
  • Ogooué Maritime : le centre hospitalier régional de Ntchengue (Port-Gentil), le centre de santé maternelle et infantile de Port-Gentil et le centre médical d’Omboué.
  • Woleu-Ntem : le centre hospitalier régional d’Oyem, le centre de santé maternelle et infantile d’Oyem, les centres de Bitam, Minvoul et Mitzic.
  • Gabon
  • Cancer du sein
  • Cancer du col de l'utérus

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.