Santé publique

La grippe aviaire fait son apparition en Algérie

De nombreux oiseaux ont été tués par la grippe aviaire (photo d'illustration) 

Les autorités algériennes ont indiqué mardi que la souche H5N8 de la grippe aviaire avait été détectée dans l'est du pays, annonçant des mesures pour éviter sa propagation dont l'abattage de 2.000 oiseaux.

Par BK avec AFP
Créé le 10.02.21, modifié le 10.02.21

Elle est là ! Après avoir touché le Sénégal ou encore la Mauritanie, la grippe aviaire a été signalée en Algérie. Selon le ministre de l'Agriculture Abdelhamid Hamdani, cité par l'agence APS, des spécialistes ont fait savoir que des oiseaux migrateurs étaient à l'origine de ce foyer à Ain Fakroune, dans la wilaya (préfecture) d'Oum El Bouaghi.

La souche H5N8 est considérée comme hautement pathogène pour les volailles mais pour l'instant, elle n'a jamais été transmise à l'homme. Dans le cas de la grippe H5N1, qui avait provoqué plusieurs centaines de décès en Asie du sud-est et qui a été récemment détectée au Sénégal, les contaminations étaient surtout liées à de mauvaises conditions d'hygiène dans les élevages où par exemple des hommes dormaient avec leurs bêtes. Pour contracter le virus H5N8, comme toutes les autres souches de grippe aviaire, il faudrait être en contact direct et prolongé avec des volailles infectées.

Désinfection et surveillance

Les services vétérinaires et la Direction générale des forêts ont mis en place un système de surveillance en Algérie, qui restera en vigueur jusqu’à la remontée des oiseaux migrateurs vers les pays du Nord. Quelque 2.000 oiseaux ayant contracté le virus ont été abattus, a précisé Hamdani. Avant d'ajouter qu'""une grande opération de désinfection a été effectuée et le foyer de la maladie est considéré comme éteint. Une prospection des élevages des alentours de l’exploitation touchée n’a révélé aucun autre foyer". 

"Néanmoins, une instruction a été transmise à l’ensemble des inspections vétérinaires des 48 préfectures du pays afin de continuer les prospections en vue de rechercher d’éventuels symptômes de la maladie", précise un communiqué du ministère de l'Agriculture. Selon Mouloud Boudjerda, directeur des services agricoles de la commune concernée, 51.000 volailles issues d'un élevage privé ont été décimées par la grippe entre les 17 et 21 janvier. 

  • Algérie
  • grippe aviaire
  • santé animale
  • Epidémie

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.