Santé publique

L'Algérie lutte contre "le terrorisme routier"

L'Algérie se bat pour des routes plus sûres (photo d'illustration) 

Alors que plus de 1.000 personnes ont perdu la vie dans les routes algériennes durant les cinq premiers mois de l'année, les autorités veulent lancer un plan préventif pour améliorer la sécurité routière.  

Par AlloDocteurs Africa avec APS
Créé le 07.07.20, modifié le 07.07.20

Il faut mettre les bouchées doubles ! A l'occasion du lancement d'une campagne nationale de sensibilisation à la sécurité routière aux Pins Maritimes (commune de Mohammadia), le directeur général de la Sûreté nationale, Khelifa Ounissi, estime que les services de la sécurité publique doivent "trouver des solutions sur le terrain" et analyser les causes du "terrorisme routier". 

Malgré l'adoption récente de nouvelles mesures pour des routes plus sûres"le rendement demeure insuffisant" juge Ounissi qui regrette l'augmentation constante du nombre d'accidents de la circulation, après 20 ans d'efforts. Avant d'ajouter que "la solution ne repose pas uniquement sur l’action policière, mais également sur le rôle des partenaires particulièrement les auto-écoles, l’état des routes, les problèmes techniques des véhicules et l’état du conducteur". 

"Un plan préventif efficace"

Pour juguler le phénomène du "terrorisme routier", Ounissi appelle à élaborer "un plan préventif efficace" à distribuer aux différents dispositifs de sécurité à travers le pays. Avant d'insister sur l’importance de "la présence des brigades de la Sûreté publique sur le terrain" pour "imposer l’autorité de la Loi" ou prodiguer les premiers secours.

A l'heure où la campagne nationale de sensibilisation sur la sécurité routière coïncide cette année avec la pandémie de coronavirus, le directeur général de la Sûreté nationale, Khelifa Ounissi, rappelle que le citoyen choisira, cette année, de visiter les villes touristiques au lieu des plages, ce qui demande, toujours selon la même source, "un plan d’action efficace et une plus grande opérationnalité en vue de faire face à d'éventuels dépassements".

Source : APS
  • Algérie
  • Accidents de la route
  • Sécurité Routière

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.