Santé publique

Hépatites virales : ces maladies "oubliées" en RD Congo

De nombreux Congolais ne connaissent pas les hépatites virales (photo d'illustration)  Source : Shutterstock

Méconnues, les hépatites virales font des ravages en RDC, où il n'existe aucune structure nationale pour lutter contre ces terribles inflammations du foie. 

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 16.07.20, modifié le 27.07.20

Maladies silencieuses, les hépatites virales sont très dangereuses. S'il existe différents types d'hépatites (A,B,C,D et E), les hépatites B et C sont les plus mortelles. Réunies, ces deux maladies C tuent davantage que le sida ou même le paludisme. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 71 millions de personnes en Afrique sont contaminées par l'hépatite B et l'hépatite C. La République démocratique du Congo n'est pas épargnée par ces maladies qui se traduisent notamment par une inflammation du foie. 

Pourtant, les Congolais.e.s ne connaissent pas ou peu les hépatites virales. Selon une enquête menée par l’action solidaire de la jeunesse pour le développement communautaire (ASOJEDEC) en 2019, 90% des Kinois ignorent l’existence des hépatites virales. “L’hépatite est un problème de santé publique et un handicap pour le développement communautaire. Les autorités congolaises ne s’intéressent pas à cette maladie et en parlent peu, alors que des milliers de Congolais meurent à cause de cette maladie. Pour ce faire, l’État congolais doit s’impliquer sérieusement pour éradiquer cette maladie afin d’atteindre l’objectif 2030“, explique ainsi Espérance Kaj, la présidente de l’ONG ASOJEDEC à nos confrères de AfriqueInfoMagazine. 

L'espoir d'une prise en charge

Depuis cette enquête, les autorités multiplient leurs efforts pour améliorer la prise en charge de la maladie, trouver des financements et informer la population sur le danger de ces maladies. 

La sensibilisation aux hépatites B et C est, pour le moment, l’une des principales activités que mène le docteur Pascal Tshiamala. Ce gastro-entérolgue et Directeur de la Clinique Astryd à Kinshasa coordonne le projet d’éradication de l’hépatite virale dans les 35 zones de santé de la RD Congo. Il fait partie des médecins congolais qui organisent régulièrement une campagne de sensibilisation sur les hépatites virales B et C. En attendant un engagement de l'Etat ? 

Source : afriqueinfomagazine.net , digitalcongo.net
  • Congo RDC
  • Hépatite A
  • Hépatite C
  • Hépatite B
  • Hépatite D
  • Hépatite E
  • Hépatite Virale
  • foie

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.