Santé publique

En République démocratique du Congo, l'hypertension artérielle tue plus que tout

Nombreuses sont les personnes qui souffrent d'hypertension artérielle sans le savoir (photo d'illustration)  Source : Shutterstock

Les derniers chiffres sur l'hypertension artérielle inquiètent en RD Congo. Alors que le pays ne dispose pas des moyens nécessaires pour assurer la prise en charge des malades, voici tout ce qu'il faut savoir pour éviter ce mal. 

Par Badr Kidiss
Créé le 01.06.21, modifié le 01.06.21

C'est une hécatombe ! Selon les derniers chiffres du Programme national de lutte contre les maladies cardiovasculaires, les complications de l'hypertension artérielle (HTA) constituent les premières causes de décès des adultes en République démocratique du Congo (RDC). 

Cette affection cardio-vasculaire correspond à une augmentation anormale de la pression du sang sur la paroi des artères. Et quand elle n'est pas traitée ou insuffisamment traitée, cette maladie chronique diminue l'espérance de vie. A long terme, elle peut même entrainer des maladies cardiaques, de l'insuffisance rénale et des accidents vasculaires cérébraux (AVC). Face à cette situation, les autorités congolaises essaient de se doter des moyens nécessaires pour la prise en charge des malades. 

Une maladie qui évolue en silence

Reflet de l'état de nos artères, l'hypertension est favorisée par certains facteurs liés aux modes de vie comme le tabagisme, l’alimentation malsaine et la consommation excessive de sel, la sédentarité, le surpoids, l’obésité et la consommation nocive d'alcool. Et plus on vieillit, plus la tension artérielle tend à s'élever. C'est pourquoi le risque d'hypertension s'accroît avec l’âge.

L’hypertension peut aussi être héréditaire, c'est-à-dire le patrimoine génétique dont on hérite peut prédisposer à cette maladie. Le risque d'hypertension augmente si des mauvais choix concernant le mode de vie viennent s’ajouter aux facteurs héréditaires. Maladie silencieuse, elle n'entraîne ni signe avant-coureur ni symptôme. Nombre de personnes ignorent qu’elles en souffrent.

Pour éviter l'hypertension artérielle, la prévention est importante. Celle-ci passe par : 

  • Un contrôle régulier de la tension 
  • Une limitation de la consommation de sel (moins de 5g par jour)
  • Une limitation de la consommation de cigarette et d'alcool 
  • Une pratique régulière d'une activité physique
  • Congo RDC
  • Kinshasa
  • Hypertension
  • Maladies cardiovasculaires

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.