Santé publique

Ebola en RDC : le compte à rebours vers la fin de l'épidémie est lancé

Le compte vers la fin de l'épidémie d'Ebola en RDC est lancé (Image d'illustration)  Source : UNICEF/UNMEER Martine Perret

Après une flambée épidémique inquiétante début février, la RDC a officiellement lancé le compte à rebours vers la fin de la 12ème épidémie d'Ebola. 

Par Alicia Mihami
Créé le 24.03.21, modifié le 24.03.21

Bientôt la fin de l'épidémie d'Ebola ? Le compte à rebours a été lancé dans l'est de la République démocratique du Congo, à l'issue d'un deuxième test négatif administré sur le dernier patient. "Avec le 2e test négatif, réalisé le 21 mars sur le dernier patient soigné d'Ebola, le compte a rebours des 42 jours a débuté ce 22 mars 2021", a annoncé le bureau de l'OMS en RDC. 

Cette période de 42 jours correspond à deux fois la durée moyenne maximale d'incubation du virus. Depuis la réapparition de l'épidémie le 7 février dans la province du Nord-Kivu, à l'est de la RDC, un total de 12 cas ont été enregistrés, avec six décès et plus de 1.600 personnes vaccinées, avec le vaccin fabriqué par le laboratoire américain Merck Sharpe and Dohme, selon le dernier rapport de l'OMS. Le virus Ebola se transmet à l'homme par des animaux infectés. La transmission entre humains se fait par les liquides corporels, avec pour principaux symptômes des fièvres, vomissements, saignements et diarrhées.

Résurgence en Afrique de l'Ouest

Ce vaccin avait déjà été utilisé lors de la dixième épidémie d'Ebola, entre août 2018 et juin 2020, dans les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et Ituri, ainsi que la onzième épidémie dans la province de l’Équateur, de juillet à novembre 2020, explique le Dr Bernardin Kasereka, médecin chef d'antenne du programme élargi de vaccination (PEV) à Butembo, l'une des zones touchées par l’épidémie.

Malgré des ripostes de plus en plus rapides de la part des autorités sanitaires, trois mois à peine s'étaient écoulés depuis l'annonce de la fin de la précédente épidémie d'Ebola lorsque de nouveaux cas ont émergé. Avec plus de 2.200 morts enregistrés, la dixième épidémie est considérée comme la plus grave de l'histoire d'Ebola en RDC depuis son apparition en 1976. Depuis mi-février, la maladie a virus Ebola a également ressurgi en Guinée, ou au moins 18 cas ont été enregistrés, avec 9 décès. Plus de 3.900 personnes ont été vaccinées, selon les derniers chiffres du bureau africain de l'OMS. 

  • Ebola
  • Vaccin
  • Congo RDC
  • Guinée
  • OMS
  • Santé publique
  • Epidémie

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.