Santé publique

Don du sang en Côte d'Ivoire : "Depuis l'arrivée de la Covid-19, nous n'avons plus de donneurs"

Donner son sang, c'est sauver des vies (photo d'illustration) 

Face à la baisse des réserves de sang disponibles, le Centre national de transfusion sanguine de Cocody, en Côte d'Ivoire, lance un appel aux dons. Entretien. 

Par Badr Kidiss
Créé le 14.06.20, modifié le 14.06.20

A l'heure où de nombreux pays africains font face à des pénuries de sang favorisées par la pandémie de coronavirus (Covid-19), la Côte d'Ivoire profite de la journée mondiale des donneurs de sang, ce 14 juin, pour organiser de nombreuses collectes. Pour en savoir plus, on a interrogé la Dr Arlette Meat, responsable de l'antenne du centre national de transfusion sanguine de Cocody. Discussion.

AlloDocteurs Africa : Quel est l'impact de la crise du coronavirus sur les dons de sang en Côte d'Ivoire ? 

Dr Arlette Meat : C'est une très belle question ! Car depuis mars dernier et l'arrivée de la Covid-19 en Côte d'Ivoire, nous n'avons plus de donneurs. Tout le monde avait peur, tout le monde s'est confiné et la plupart des personnes avaient peur de se déplacer même à l'hôpital. Donc cette situation a entraîné un gros déficit dans les réserves de sang. C'est aussi pour cela que l'Observatoire Médical de la Côte d'Ivoire (OMCI) - une plateforme née en 2016 pour faciliter l'accès à l'information santé -  a relevé le défi, en lançant une belle campagne de sensibilisation pour encourager les futurs donneurs à se déplacer au Centre national de transfusion sanguine de Cocody, à Abidjan. 

A.D.A : Avant la crise du coronavirus, combien de donneurs se déplaçaient au Centre ? 

Dr.A.M : Quand il n'y avait pas le coronavirus, on recevait entre 400 et 500 donneurs chaque mois. 

A.D.A : Est-ce que c'est risqué de donner son sang ? 

Dr.A.M : Beaucoup de personnes ont peur à cause du Covid-19 et à côté de ça, il y a des appréhensions. Certaines personnes pensent qu'elles vont mourir si elles donnent leur sang. Du coup, on fait beaucoup de sensibilisation pour expliquer et rassurer la population. 

A.D.A : Comment vous vous êtes adaptés au centre pour faire face au coronavirus ? 

Dr.A.M : Il y a plusieurs mesures barrières mises en place, comme le port du masque obligatoire, le lavage des mains, la distanciation sociale d'au moins 1 mètre. Il y a aussi une partie du contrôle médical : on mesure la tension artérielle, la température et le taux d'hémoglobine. Après cela, dans la salle de consultation, le médecin va poser aux donneurs certaines questions et s'il est apte, on passe à la phase de prélèvement. 

A.D.A : Qui sont les gens qui viennent donner leur sang ? 

Dr.A.M : Les gens qui viennent au Centre de Cocody sont essentiellement des étudiants, des personnes âgées au moins de 18 ans et de 60 ans au plus, et les travailleurs. 

A.D.A : Un don de sang, ça prend combien de temps ? 

Dr.A.M : Il faut environ 10 à 15 minutes pour donner son sang. 

A.D.A : Comment vous motivez les jeunes à donner leur sang ? 

Dr.A.M : Il y a un vrai travail de sensibilisation à ce niveau, notamment au niveau de l'OMCI. La plateforme essaie de vulgariser l'information et de lutter contre les fausses informations. Elle fait beaucoup de sensibilisation par rapport au don du sang, avec des posts sur le groupe Facebook. On fait aussi des campagnes de sensibilisation sur des réseaux comme Whatsapp, mais aussi des médias comme les radios de proximité et les journaux. Il y a aussi un travail au niveau des associations, des maisons des Jeunes. Généralement, on va à leur rencontre et on leur parle du don du sang. 

A.D.A : Aujourd'hui, où est-ce qu'on peut donner son sang ? 

Dr.A.M : On dispose de 27 structures de dons de sang sur tout le territoire ivoirien. 

A.D.A : Quels sont les besoins de sang ? 

Dr.A.M : Ils sont très importants aujourd'hui, surtout face aux anémies sévères, les accidents de la route et les dialysés qui sont nombreux dans le pays. 

  • Côte d'Ivoire
  • Abidjan
  • Sang
  • Santé publique
  • Coronavirus

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.