Santé publique

Côte d'Ivoire : Quand les kinésithérapeutes se mobilisent pour le don de sang

Une collecte de sang a été organisée, ce 4 juillet, en Côte d'Ivoire (photo d'illustration) 

Alors que les réserves de sang continuent de baisser en Côte d'Ivoire, le donc n’a jamais été aussi important. Ce week-end, des masseurs et des kinésithérapeutes n'ont pas hésité à se mobiliser.

Par Badr Kidiss
Créé le 06.07.20, modifié le 06.07.20

C’est l'un des nombreux inconvénients de la pandémie de Covid-19 : la pénurie de sang. En pleine crise sanitaire, la Côte d'Ivoire manque de sang. "Depuis l'arrivée de la Covid-19, nous n'avons plus de donneurs", expliquait récemment le Dr Arlette Meat, responsable de l'antenne du centre national de transfusion sanguine (CNTS) de Cocody, à AlloDocteurs Africa. 

Et visiblement, les kinésithérapeutes et les masseurs du pays ont entendu l'appel du CNTS puisqu'ils sont à l'origine d'une collecte réalisée ce week-end à Treichville. "Nous organisons cette opération citoyenne de don de sang afin de manifester notre solidarité aux patients qui ont besoin de sang", précise Diabagatê Soualio, président de l’Association des masseurs et kinésithérapeutes (AIMK). 

 Des besoins importants

En Côte d'Ivoire, les besoins en sang sont très importants aujourd'hui, surtout face aux anémies sévères, les accidents de la route, les drépanocytaires et les dialysés qui sont nombreux dans le pays. Pourtant, il n'y a rien de plus simple que de donner son sang. 

Pour donner son sang, il suffit de se déplacer dans l'une des 27 structures de dons de sang sur le sol ivoirien. Vu qu’il n’existe aucun traitement ni médicament capable de remplacer le sang humain, c'est à nous de nous mobiliser. Car pour sauver des vies, nous avons besoin de TOUT LE MONDE !

  • Côte d'Ivoire
  • Sang
  • Santé publique