Santé publique

Coronavirus : après le cas en Algérie, comment l'Afrique se prépare ?

Des agents de santé ont été formés à faire face à une éventuelle épidémie du coronavirus Covid-19 (Illustration)  Source : stockstudioX

Alors que l’Algérie vient d’identifier le deuxième cas de Coronavirus Covid-19 en Afrique, le continent semble plus que jamais menacé. Du Maroc au Gabon en passant par le Sénégal, voilà comment les pays africains se préparent !

Par Badr Kidiss
Créé le 26.02.20, modifié le 26.02.20

La situation est inquiétante. Si la propagation du coronavirus Covid-19 en Chine ralentit, plusieurs pays enregistrent leurs premiers cas. Après l'Égypte, l'Algérie devient le deuxième pays africain officiellement touché par la maladie à Coronavirus Covid-19. 

À l’heure où le virus gagne encore du terrain, notamment en Italie où près de 300 cas ont été enregistrés, l'éventuelle suspension des liaisons aériennes avec ce pays se pose de plus en plus au Maghreb qui est géographiquement très proche de l'Europe. D'autant plus que le premier cas de Coronavirus en Algérie est un... Italien qui a été placé en isolement.  

L'Afrique se tient prête

En attendant une telle décision, les voisins de l'Algérie, le Maroc et la Tunisie, renforcent leurs dispositifs sanitaires. A Rabat, on estime que le risque que le Covid-19 arrive sur le territoire marocain est élevé. Mais les autorités rassurent, en précisant que le risque d'une propagation - comme c'est le cas en Chine ou en Italie - est faible. Du côté tunisien, on entend consacrer plus d’un million d’euros à la lutte contre la maladie.

Un peu plus loin, au Sénégal, l'Institut Pasteur aide les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest  (CEDEAO) à faire face au virus. "Au niveau de l’Afrique de l’Ouest, l’OOAS (Organisation ouest-africaine de la santé) a choisi l’institut Pasteur de Dakar comme laboratoire de référence pour cette dynamique. Et il y a une responsabilité continentale au niveau de l’institut Pasteur de Dakar et dans une certaine mesure du Sénégal, mais aussi il y a une disposition régionale qui est très forte et l’idée est de renforcer le niveau du continent", explique le président sénégalais Macky Sall. 

En Afrique Centrale, les cas suspects se multiplient mais tous leurs tests se sont avérés négatifs. Au Cameroun, le risque est bien présent, comme l'explique un épidémiologiste à notre correspondant. Et si le Gabon, tout comme 27 autres pays africains, sont capables de dépister le coronavirus, la plupart des Etats se disent prêts à collaborer pour éviter l'arrivée du coronavirus sur leur territoire. 

  • Afrique
  • Algérie
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • Sénégal
  • Gabon

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.