Santé publique

Cameroun : une reine de beauté pour soutenir les malades

Miss Santé Cameroun veut apporter sa contribution à l’amélioration du système de santé de son pays  Source : Comisa

L’étudiante Charnelle Claudia Gnama est la nouvelle Miss santé Cameroun. Elle a été élue le 30 novembre 2019. Au cours de l’année que va durer son mandat, elle va s’atteler à  informer, sensibiliser et même trouver des financements pour améliorer la prise en charge des populations camerounaises.

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 14.01.20, modifié le 16.01.20

Elle ne pouvait pas échapper à la vigilance de notre rédaction. Parmi les concours de beauté qui pullulent au Cameroun, il y a en effet... Miss santé ! La dernière lauréate de l’épreuve a été élue au cours d’une soirée organisée dans un hôtel de la ville de Douala fin 2019. Elle s’appelle Charnelle Claudia Gnama.

La jeune femme est titulaire d'un master en marketing et communication et s'exprime sans surprise à merveille.  "Je suis très heureuse d’avoir pu gagner la confiance à la fois du comité d’organisation, des membres du jury et du grand public qui m’ont permis d’avoir la couronne parmi tant de belles femmes surtout les personnes avec des projets aussi intéressants que le mien", a réagi  modestement la nouvelle Miss santé Cameroun. Tout en applaudissant, elle a salué comme une "initiative louable" le concours qu’elle vient de remporter.

"Tout le monde devrait se sentir impliqué" 

Miss santé Cameroun a en effet choisi de prendre part à ce concours atypique dans le but d’apporter sa contribution à l’amélioration du système de santé de son pays. "Je n’ai jamais participé à un concours de beauté.  Miss Santé Cameroun est le premier auquel je décide de m'inscrire. Tout simplement parce que la thématique est assez parlante. La santé devrait interpeller tout le monde parce que ça nous concerne tous. Tout le monde devrait se sentir impliqué!", résume-t-elle. 

Et la jeune femme a déjà un programme ! Miss santé Cameroun 2019 veut avoir "un impact positif" sur la vie de son entourage et "Aider les personnels médico-sanitaires à nous aider", indique-t-elle non sans appeler à l’humilité et au partage. Bien qu’elle relève "des progrès dans la situation sanitaire du Cameroun", la belle jeune femme estime qu’il y a encore  "des choses à améliorer".  Pour ce qui la concerne, Charnelle Claudia Gnama compte mener des actions au cours de son année de mandat. Elle a prévu de mener des campagnes d’information, de sensibilisation, d’assainissement et rechercher des financements. Les défis - du VIH, au Paludisme en passant par la tuberculose - sont tels qu'elle ne sera pas de trop !

Source : Charnelle Claudia Gnama
  • Droits des femmes
  • Maladie
  • Cameroun
  • VIH / SIDA
  • Paludisme

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.