Santé publique

Cameroun: le prix d'un traitement de l’hépatite C baisse de 75%

Le ministre de la santé publique Malachie Manaouda a décidé fin octobre d'une baisse de 75.000 Francs CFA pour l'un des traitement de l'hépatite C. 

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 04.11.20, modifié le 05.11.20

C’est une nouvelle qui réjouit les Camerounais atteints d’une forme de l’hépatite C. Ils vont désormais débourser beaucoup moins d’argent pour recouvrer la santé. Le coût d'un des principaux traitements de cette maladie (le traitement alliant Sofosbuvir et Velpatasvir) a en effet été revu à la baisse le 27 Octobre 2020. Le ministre de la Santé publique a annoncé dans un communiqué qu’il passe de 100 000 à 25 000 FCFA.

Pour le ministre Malachie Manaouda, cette décision s’inscrit “dans le cadre de l’amélioration de l’accès aux traitements contre les hépatites virales“. Il charge les personnels spécialisés de sensibiliser sur cette démarche et s’assurer d’avoir  un consentement écrit de tout patient adhérant. Les prix des autres protocoles de traitement de l’hépatite virale C restent inchangés.

Des coûts en constante baisse

Deux autres baisses des coûts de traitement de l'hépatite C avaient déjà été enregistrées en 2014 et 2018. Ces baisses sont possibles grâce aux  partenariats entre le gouvernement camerounais et les firmes pharmaceutiques internationales. Le Cameroun teste depuis avec succès des antiviraux dits “d’action directe“ qui agissent de façon efficace contre l’hépatite C.  Ailleurs sur le continent, le Maroc produit ses propres traitements contre cette variante des hépatites.   

L’hépatite C, maladie du foie causée par le virus VHC, peut entraîner des hépatites aiguës et des hépatites chroniques. Au Cameroun, environ 10.000 personnes meurent chaque année d'une hépatite. 

  • Cameroun
  • Hépatite C
  • Médicaments

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.