Santé publique

Burkina Faso : Une nouvelle maternité ouvre ses portes à Ouagadougou

Au Burkina, de nombreuses femmes enceintes n'ont pas encore accès aux soins lors de leur grossesse (Illustration)  Source : Shutterstock

Au Burkina, une nouvelle maternité vient d'ouvrir ses portes. Mais le pays doit encore faire beaucoup d'efforts pour assurer des soins de qualité aux femmes enceintes. 

Par Badr Kidiss
Créé le 07.01.20, modifié le 07.01.20

Bonne nouvelle pour les Burkinabées de l'arrondissement 12 de Ouagadougou. Le président de l'Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, vient d'inaugurer une nouvelle maternité dans l'enceinte du Centre de santé et de proximité sociale (CSPS) local. 

Dans un Burkina où le CHU Yalgado de Ouagadougou (le plus grand du pays) manque de moyens et de places pour accueillir toutes les femmes enceintes, cette nouvelle maternité devrait soulager des centaines de futures mamans. Construite par l'Association pour la bienveillance humanitaire avec l'appui de la Fédération du Croissant Rouge des Emirats Arabes unis, la maternité de l'arrondissement 12 de la capitale est aussi équipée d'une salle d'attente. 

Il reste encore beaucoup à faire

Mais alors que 2020 vient d'ouvrir ses portes, beaucoup de Burkinabées n'ont toujours pas accès à des soins pendant leur grossesse. Une situation alarmante, alors que tous les pays de la région (dont le Burkina) ont récemment adopté une "Charte des soins de maternité respectueux". 

Les autorités ont même annoncé, en 2016, la gratuité des soins pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes. Mais là encore, nombreuses sont les femmes qui doivent payer une partie de leur poche. Jusqu'à quand ? 

  • Burkina Faso
  • Grossesse
  • Santé publique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.