Santé publique

Au Sénégal, les bars et restaurants contraint de fermer plus tôt face à la deuxième vague

Face à la recrudescence des cas de coronavirus, les bars et restaurants de la région de Dakar devront fermer plus tôt. Le Sénégal craint l'arrivée d'une deuxième vague. 

Par Alicia Mihami avec AFP
Créé le 14.12.20, modifié le 14.12.20

Couvre-feu pour le monde de la nuit ! Face à la progression inquiétante des cas de Covid-19, les restaurants et les bars de la région de Dakar devront fermer au plus tard à 23H et cesser musique et danse jusqu'à nouvel ordre. Le gouverneur de la région de Dakar a pris samedi un arrêté suspendant les autorisations exceptionnelles dont disposaient un certain nombre de débits de boissons pour ouvrir après 23H.

Cette suspension concerne les bars, mais aussi les restaurants et les boîtes de nuit, a expliqué le gouverneur Al Hassan Sall, invoquant "la courbe de progression inquiétante" du Covid-19 dans la région de Dakar, qui concentre la grande majorité des cas de contamination. Il suspend aussi "toutes les autorisations de faire de la musique, des chants et des danses dans les débits de boissons, antérieurement accordées". Près de la moitié des débits de boissons de la capitale sénégalaise bénéficiaient d'une autorisation exceptionnelle instaurée il y a de nombreuses années.

Renforcement des mesures

La police et la gendarmerie ont pour ordre de faire appliquer rigoureusement ces nouvelles mesures, qui s'ajoutent à celles récemment remises à l'ordre du jour par le ministère de l'Intérieur : port obligatoire du masque dans les services publics et privés et les transports, interdiction de rassemblement sur les terrains de sport, les plages, les salles de spectacles et les espaces publics.

Après des mois de recul, le Sénégal qui faisait figure de bon élève du continent, connaît depuis peu une augmentation significative des contaminations. La thèse de l'immunité collective, un temps envisagée dans le pays, semble donc être invalidée. Depuis l'apparition du premier cas en mars, le Sénégal a officiellement déclaré plus de 17.000 cas et fait état de 349 morts. 

  • Sénégal
  • Coronavirus
  • mesures barrières
  • Santé publique
  • Epidémie
  • virus

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.