Santé publique

Au Cameroun, d'anciennes légendes du football font la guerre au noma

Le "vieux lion" Roger Milla s'engage dans la lutte contre le noma  Source : Noma-Fund

Roger Milla, Patrick Mboma, Antoine Bell, François Omam-Biyik... Toutes ces légendes du football camerounais se mobilisent pour vaincre le noma, une maladie mortelle qui dévore le visage des enfants. 

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 20.08.20, modifié le 20.08.20

Le noma doit disparaître ! C’est l’objectif annoncé par quatre anciens footballeurs internationaux camerounais : Roger Milla, Joseph Antoine Bell, François Omam-Biyik et Patrick Mboma. Toutes ces anciennes gloires du ballon rond se mobilisent à travers le projet "Agir contre le Noma 2021-2030“ pour se débarrasser de cette maladie bactérienne qui affecte la bouche avant de ronger le visage des enfants.

Source : OMS

Le noma peut tuer de jeunes enfants en seulement quelques semaines, après avoir dévoré leur visage et les rares survivants sont défigurés et souffrent de séquelles graves. Alors que l'Afrique est le continent le plus touché par cette maladie, Roger Milla invite “toutes les bonnes volontés“, les gouvernements, les mécènes à le rejoindre dans ce combat contre ce mal. 

Une maladie facile à soigner

Le noma, dont le nom vient du grec "dévorer" touche principalement les enfants souffrant de malnutrition, d’un mauvais état de santé général et d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire. C'est sans doute pour cela que ce mangeur de sourire des enfants est également appelé "la maladie de la pauvreté". Facile à soigner, ce mal tue parce qu'il n'est pas connu. Chaque année, il touche plus de 140.000 enfants âgés essentiellement de 2 à 6 ans. 

Pourtant, si l'enfant qui souffre de noma est pris en charge dans les premiers jours, la maladie peut être guérie. “Un simple antibiotique suffit à combattre cette maladie lors de l’apparition des premiers symptômes. C’est donc un fléau auquel il est tout à fait possible de mettre fin très rapidement. Au vu du nombre de morts liées à la maladie et des lourdes conséquences subies par les rares rescapés, c’est terriblement frustrant. Noma Fund souhaite mettre fin à cette injustice, qui n’a plus lieu d’être à notre époque“, explique l’ancien gardien de but des Lions Indomptables, Joseph Antoine Bell.

  • Cameroun
  • Pédiatrie
  • Enfant
  • Football

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.