Santé publique

Asphyxie au monoxyde de carbone en Algérie : 30 morts en 20 jours !

Un chauffe-eau défectueux peut être à l'origine d'une intoxication au monoxyde de carbone (Illustration)  Source : CC BY-NC-ND 2.0

En Algérie, depuis le début de l'année, plus de 30 décès ont été enregistrés suite à des intoxications au monoxyde de carbone (CO). 

Par Badr Kidiss
Créé le 20.01.20, modifié le 28.01.20

La situation est inquiétante. Depuis le 1er Janvier 2020, 32 Algériens sont morts suite à des intoxications au monoxyde de carbone, un gaz asphyxiant qui est très dangereux pour notre santé. Ce triste constat s'explique essentiellement par "le non-respect des mesures de sécurité obligatoires", estime le colonel Farouk Achour, directeur de l'information et des statistiques à la direction générale de la protection civile. Avant de préciser que le manque d'aération du domicile et la non-conformité à la réglementation en matière de fabrication des appareils de chauffage font partie des principales causes d'intoxication dans le pays. 

Difficile à détecter, le monoxyde de carbone est invisible et inodore. Chaque année, il est à l'origine de la mort de plusieurs centaines de personnes. Même après une très courte exposition, ce gaz peut avoir des effets nocifs sur la santé. Car il s’infiltre très vite dans le sang et bloque la circulation de l’oxygène dans l’organisme.

Ce qu'il faut faire en cas de doute

Face à la hausse du nombre de cas d'intoxication au monoxyde de carbone, les autorités ont lancé plusieurs campagnes nationales pour sensibiliser autour des dangers du monoxyde de carbone. 

"Il est important pour nous de faire savoir aux citoyens que ces accidents sont évitables en prenant conscience que le monoxyde de carbone est un gaz insidieux, car inodore, incolore et non irritant. Autant de caractéristiques qui le rendent dangereux et pouvant tuer sans que la personne ne s’en rendre compte", explique Khalil Hadj Mati, directeur de la Prévention contre les accidents domestiques au ministère de la santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Mais attention, si vous avez des maux de têtes, une sensation de vertiges ou des nausées, il s'agit peut-être des premiers signes d'intoxication au monoxyde de carbone. Dans ce cas, et si vous avez un doute sur la présence de ce gaz, il est conseillé d':

  • Aérer votre domicile
  • Evacuer votre appartement au plus vite avant de contacter les secours
  • Algérie
  • Santé publique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.