Personnalités

RDC : Le catcheur albinos, Texas, vient de nous quitter

L'ancien catcheur albinos, Mwimba Texas, est décédé (Illustration) 

La star du catch, Alphonse Mwimba Makiese, alias Texas, qui avait mis sa notoriété au service de la défense des albinos en République démocratique du Congo (RDC), est décédé dimanche à Kinshasa à l'âge de 54 ans.

Par AlloDocteurs Africa avec AFP
Créé le 01.09.20, modifié le 01.09.20

Triste nouvelle. Alphonse Mwimba Makiese, alias Texas, n'est plus. La star du catch est décédée dimanche à Kinshasa à l'âge de 54 ans d'une maladie "contre laquelle il se battait depuis une année", a déclaré l'un de ses proches, Lucien Dianzenza.

Toujours vêtu d'un rouge éclatant, Texas était l'un des catcheurs les plus populaires de Kinshasa. Albinos, il a milité pour que ceux et celles touchés comme lui apprennent à mieux vivre avec cette maladie génétique, notamment en se protégeant du soleil.Initiateur de la Fondation Mwimba Texas pour le bien être des albinos et des autres vulnérables, ce lutteur, père de deux garçons (non albinos), "était un homme exceptionnel qui avait le souci d'aider les autres, il a tout donné pour la cause des albinos", selon Dianzenza.

De nombreux hommages

Des hommages se sont multipliés pour saluer la mémoire de celui qui distribuait crème solaire, lunettes de soleil ou autres casquettes aux albinos pour qu'ils se protégent du soleil qui brûle leur peau dépigmentée et provoque des cancers. Le Bureau des Nations unies aux droits de l'Homme (BCNUDH) a rendu hommage à "un défenseur des droits de l’Homme, engagé dans la promotion et la défense des droits de tous".

"La fondation Mwimba Texas a apporté une contribution inestimable à la sensibilisation sur l’albinisme en RDC", a estimé le BCNUDH, présentant "ses condoléances à sa famille ainsi qu’à l’ensemble de la communauté des défenseurs des droits de l’Homme".

Une maladie génétique rare

Handicapés, fragiles, parfois marginalisés, les albinos survivent difficilement en RDC comme dans la plupart des pays d'Afrique. Dans certains pays africains, les jeunes albinos sont parfois sacrifiés dans des rites de sorcellerie.

L'albinisme est une maladie génétique rare, non contagieuse, caractérisée par un déficit dans la production de mélanine entraînant une absence complète ou partielle de pigments dans la peau, les cheveux et les yeux. En Amérique du Nord et en Europe, la proportion d'albinos est d'environ une personne sur 17.000-20.000 et varie de 1 sur 5.000 à 1 sur 15.000 en Afrique subsaharienne. La proportion peut atteindre une personne sur 1.400, selon des chiffres cités dans un rapport de l'expert indépendant sur l'albinisme nommé par l'ONU.

  • Congo RDC
  • Albinisme
  • Personnalités

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.