Personnalités

Pour rester en forme, Karim Benzema s'offre une séance de hijama

La hijama est très appréciée par les sportifs de haut niveau (photo d'illustration) 

Auteur d'une excellente saison, le footballeur Karim Benzema optimise sa récupération musculaire avec des séances de hijama qu'on appelle aussi thérapie des ventouses. 

Par Badr Kidiss
Créé le 09.07.20, modifié le 09.07.20

Il est dans une forme étincelante ! Auteur de 17 buts et 7 passes décisives cette saison en Liga, Karim Benzema éblouit le football. Pour bien récupérer après l'effort, le buteur qui est surnommé KB9 ou Nueve n'hésite pas à recourir à la thérapie des ventouses. Plus connue sous le nom de hijama ou Cupping Therapy, cette technique permet selon certains de mieux récupérer et soulager ses douleurs.

Si après n'importe quelle séance de sport, le muscle doit se régénérer avant de refaire un autre effort, nombreux sont les athlètes adeptes de hijama qui font tout pour récupérer plus vite. Bien qu'aucune étude ne montre que l'utilisation des ventouses est bénéfique pour les sportifs de haut niveau qui désirent améliorer leurs performances et optimiser leur récupération musculaire, Benzema est loin d'être le seul amateur de succion parmi les grands sportifs. Aux Jeux Olympiques de 2016, le célèbre nageur Michael Phelps avait (déjà) expliqué aux journalistes qu’il faisait des séances de hijama pour récupérer et améliorer ses performances. 

Une thérapie ancestrale 

Se soigner avec des ventouses ? Cette thérapie ne date pas d'hier. C'est même l'une des méthodes les plus vieilles de l'histoire de la médecine. Utilisée par le médecin Hippocrate aux alentours de - 400 ans avant Jésus-Christ, recommandée par le Prophète Mohammed, la Hijama aurait de nombreux bienfaits pour la santé. 

Concrètement, cette thérapie consiste à placer sur la peau une ventouse qui aspire le sang. Deux techniques sont possibles : la ventouse dite sèche qui produit une simple aspiration, à l'inverse de la ventouse dite humide où la peau sera légèrement scarifiée afin d'en extraire du sang. Les traces de succion créées par cette thérapie peuvent rester entre 24 heures et 15 jours. Dans les deux cas, les ventouses permettraient d'améliorer les capacités de respiration et de récupération. Mieux encore, elles soigneraient aussi des blessures comme des entorses ou encore, des tendinites. 

  • Hijama
  • Football
  • Sport
  • Bien-être
  • Karim Benzema