Personnalités

La première femme médecin du Cameroun vient de nous quitter

La Dr Gladys Ejomi Martin est morte le 16 juillet dernier, à Douala (photo d'illustration) 

La Dr Gladys Ejomi Martin, première femme médecin au Cameroun, vient de nous quitter des suites d'une longue maladie. 

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 22.07.20, modifié le 24.07.20

Le Cameroun et l’Afrique centrale pleurent l'une de leurs plus grandes médecins. La docteur Gladys Ejomi Martin a rendu l’âme, le 16 Juillet dernier, à Douala, des suites d'une longue maladie. Première femme médecin de son pays et de la sous-région, celle qui avait entamé ses études de médecine à l’université d'Ibadan au Nigeria dans les années 50 fut pendant 15 ans la seule enseignante de ce qui s’appelait alors le CUSS (Centre Universitaire des Sciences de la Santé).

Elle a par la suite rejoint l’UNICEF où elle est devenue la fonctionnaire avec le plus d'ancienneté dans le système des Nations Unies, juste après l’ancien secrétaire général Koffi Annan qui est mort en 2018. 

Un prix pour honorer sa mémoire

Récompensée le 5 mars dernier par la ministre de la promotion de la femme et de la famille, Marie Thérèse Abena Ondoua, avec le Prix de l’Excellence, la docteur Gladys Ejomi Martin a toujours laissé entendre qu'elle apprenait beaucoup au contact de ses patients. Elle exhortait ses successeurs à se remettre constamment en question et mesurer le chemin parcouru. "Nous regardons en arrière au fil des ans pour voir ce qui a été réalisé, ce qui a échoué et ce qui doit être fait", déclarait récemment la défunte. 

Celle qui considérait le Cameroun comme “un très bon pays pour écrire l'histoire de la médecine“ y voyait aussi une référence sanitaire pour la sous-région. Ce jeudi 23 Juillet, l'Association Camerounaise des Femmes Médecins (ACAFEM) a décidé d'honorer sa mémoire en instituant "le Prix Gladys Ejomi Martin". Il sera "décerné en mémoire de la défunte, à toutes les femmes médecins pionnières dans le domaine de la profession médicale au Cameroun", indique la présidente de l'ACAFEM, Anne Esther Njom Nlend, dans le communiqué qui annonce cette initiative. La première édition est prévue en mars 2021. 

  • Cameroun
  • Médecin
  • Personnalités

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.