Personnalités

Coronavirus Covid-19 : un ministre iranien infecté !

L’Iran recommande à ses habitants de ne pas sortir de chez eux (Illustration) 

Le vice-ministre iranien de la Santé, Iraj Harirchi, a été testé positif au coronavirus Covid-19, dans un pays où la mystérieuse pneumonie virale a déjà tué 15 personnes.

Par Badr Kidiss
Créé le 25.02.20, modifié le 25.02.20

On aurait pu s'en douter ! Iraj Harirchi, le vice-ministre iranien de la Santé, semblait mal au point lors d'une conférence de presse tenue ce lundi avec le porte-parole du gouvernement Ali Rabii. M. Harirchi avait toussé plusieurs fois, au cours de cette conférence, et n'hésitait pas à s'essuyer le front avec un bout de tissu. Le lendemain, ce mardi 25 février, dans une vidéo diffusée par la télévision d'Etat, le vice-ministre a affirmé être infecté par le nouveau coronavirus après un test s'étant révélé positif.

"J'ai aussi été infecté par le coronavirus", a-t-il dit, semblant avoir tourné lui-même la vidéo. Avant de rajouter : "J'avais de la fièvre la nuit dernière et les tests préliminaires se sont révélés positifs vers minuit.

Un pays grandement touché par le coronavirus

Alors que l'Iran a confirmé 34 nouveaux cas et trois décès ce mardi, portant le nombre de personnes infectées à plus de 90 et le nombre total de morts à 15, le ministère de la Santé estime que la plupart des cas concernent des personnes qui s'étaient récemment rendues à Qom, ville qui n'a pas encore été mise en quarantaine. Et visiblement la situation n'est pas prête à changer. 

"Nous pensons que les gens sont assez informés pour se retenir de voyager depuis des villes touchées vers d'autres endroits", explique le ministre de la santé Saïd Namaki à l'agence semi-officielle Isna.

  • Coronavirus
  • Epidémie
  • Santé publique