Personnalités

Cameroun : Nadia Ewande promet un centre de dialyse gratuit

Nadia Ewande va lancer un centre de dialyse 

L’artiste-musicienne assure que les soins qui y seront prodigués seront complètement gratuits. L’annonce devrait réjouir cette catégorie de malades victimes de récurrentes pénuries de kits de dialyse.

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 15.01.20, modifié le 16.01.20

L’avant-veille du Nouvel An, les personnes souffrant d’insuffisance rénale au Cameroun ont reçu une bonne nouvelle. Intervenant sur une télévision émettant de la ville de Douala le 30 décembre 2019, l’artiste-musicienne camerounaise Nadia Ewande a annoncé qu’elle projette de mettre un centre de dialyse à leur disposition.

"Très souvent il y a une pénurie de matériels et les gens en meurent. Je pense qu’avec l’aide de la petite association Parigo AS qu’Alain Ekoka a mise sur pied, on va pouvoir  avoir des subventions en France pour ouvrir un petit centre de dialyse avec peut-être trois ou quatre générateurs qui pourront nous permettre d’apporter aussi un petit peu d’aide à ceux qui n’arrivent pas à avoir accès aux dialyses ", a fait savoir la veuve du célèbre animateur radio camerounais Moise Bangteke.

Vers des soins gratuits?

Nadia Ewande fait savoir qu’une fois que le centre de dialyse sera implanté, les insuffisants rénaux seront soignés "gratuitement". Elle n’attend plus que la réaction des organisations non gouvernementales sollicitées par écrit pour apporter leur soutien à son initiative. "Je pense que très bientôt ce sera possible", poursuit, confiante, la chanteuse également titulaire de diplômes de secrétaire médicale, auxiliaire de vie et aide soignante.

C’est dans le cadre de son travail dans les centres de santé en France que la bienfaitrice s’est intéressée à la situation des personnes souffrant d’insuffisance rénale. Elle décidera de se perfectionner dans le domaine des soins aux dialysés. "J’aimais beaucoup la cardiologie parce que j’étais cardiaque. Mais j’ai découvert en faisant des dialyses que le service qui m’allait le mieux, c’est la dialyse ! C’est comme cela que j’ai choisi de travailler en dialyse. Effectivement aujourd’hui, la dialyse n’est pas accessible à tout le monde au Cameroun. Elle coûte très cher. Et il faut  attendre que le matériel vienne de l’Europe", se désole Nadia Ewande. Souhaitons que les choses changent grâce à des initiatives comme la sienne !

Source : Equinoxe TV
  • Maladies
  • Cameroun
  • dialyse
  • insuffisance rénale

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.