Médicaments

Vaccin contre le coronavirus : au Maroc, les malades chroniques laissés pour compte ?

Se faire vacciner alors qu'on est atteint de maladie chronique peut s'avérer compliqué au Maroc. 

Si les Marocains atteints de maladies chroniques auraient dû rapidement être vaccinés contre le coronavirus, la plupart d’entre eux n’auraient pas encore reçu le fameux SMS de rendez-vous. Se faire vacciner quand on est atteint de diabète ou de maladie cardiaque n’est pas toujours chose aisée au Maroc.

Par Sabrina El-Faïz
Créé le 18.03.21, modifié le 23.03.21

Depuis le lancement de la campagne de vaccination contre le Covid-19 fin janvier, le nombre de personnes vaccinées ne cesse d’augmenter au Maroc. L'un des grands principes de cette campagne est que les personnes atteintes de maladies chroniques sont prioritaires et n’ont pas à attendre leur tour au Maroc. Elles auraient donc dû faire partie des plus de 6 millions de personnes déjà vaccinées. Mais dans la réalité, c’est une autre histoire. Les personnes vivant avec une maladie chronique se plaignent de ne pas être prises en considération et ne pas avoir été appelées pour une vaccination rapide.

Allodocteurs.Africa, s'est donc directement rendu au centre de santé urbain Zellaka de Casablanca, pour poser la question à une responsable sur place. "Si vous êtes atteints de diabète ou toute autre maladie chronique, il suffit d’envoyer un SMS au 1717 avec Je suis diabétique, ou Je suis cardiaque, et ils vous enverront un message de rendez-vous", nous explique-t-elle. Aussitôt dit aussitôt fait : nous avons envoyé un message dans la minute. Mais depuis plus de dix jours, il attend patiemment une réponse de la part du 1717.

Un chemin semé d’embûches

Conseillés par plusieurs personnes, nous décidons de nous adresser à la Caisse nationale de sécurité sociale, (CNSS). Apparemment, les listes seraient établies sur la base des déclarations d’assurance. Si une personne a un dossier "maladie chronique" ou "longue durée", à la CNSS ou à la CNOPS, elle devrait immédiatement être contactée. Toutefois, à la CNSS, c’est un autre son de cloche. Un responsable nous affirme qu’à sa connaissance, aucune liste n’a été transmise aux autorités sanitaires et que personne ne lui a rien demandé.

Mais qui ne tente rien n’a rien ! Nous poussons le bouchon, en réclamant l’ouverture d’un dossier maladie longue durée, auquel il faudra agrémenter un dossier médical, de la part du médecin traitant. Cette étape prenant un peu de temps, et étant dans une urgence sanitaire, nous décidons, munis du dossier de santé et d’un mot du médecin traitant, de nous rendre de nouveau au centre de vaccination. La fameuse responsable nous déclare ne pas avoir reçu de notes au sujet du dossier maladie de longue durée et qu’en l'absence de procédure, il faudrait tout bonnement attendre… Si vous faites partie du public concerné, armez-vous de patience : la vaccination des personnes à risques au Maroc est loin d'être une affaire qui roule. 

  • Maroc
  • Vaccin contre le Covid
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • Santé publique
  • Diabète
  • Maladies cardiovasculaires

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.