Médicaments

Sénégal : l’Etat retire le Neurogil des pharmacies

Dans les pharmacies sénégalaises, le Neurogil est déjà introuvable (Illustration)  Source : iStock / PeopleImages

La Direction de la pharmacie et du médicament du Sénégal a suspendu la commercialisation du Neurogil, médicament de traitement des douleurs du nerf, après la notification d’un pharmacien privé "faisant état d’un défaut de qualité majeur sur le produit".

Par Barou Dembélé
Créé le 11.12.19, modifié le 13.12.19

Le Neurogil bientôt introuvable? La Direction de la pharmacie et du médicament du Sénégal a suspendu la commercialisation de ce traitement des douleurs du nerf, après la notification d’un pharmacien privé "faisant état d’un défaut de qualité majeur sur le produit". A la suite de cette information reçue à l’organe étatique, une note a été envoyée aux pharmaciens, le 6 décembre dernier, avec comme objet : suspension de commercialisation de Neurogil 75mg B/20 capsules des laboratoires Bekra Pharma.

"Cette mesure est dans l’ordre normal des choses, explique dans le quotidien L’Observateur Pr Yérim Mbagnick Diop, directeur de de la pharmacie et du médicament. Ce sont les bonnes pratiques pharmaceutiques le temps de situer les responsabilités".

Concernant la quantité de Neurogil déjà sur le marché, "c’est un seul lot qui a été concerné", précise-t-il. Les laboratoires fabriquent par lot et "quand un élément du lot est concerné, on saisit tout le lot ". Cependant, "nous ne savons pas la limite exacte du niveau de distribution du lot. Nous sommes en train de vérifier pour circonscrire le problème", a poursuivi M. Diop, notant que la mesure prise est « conservatoire ».

Un autre médicament équivalent en rupture

Par ailleurs, le journal s’interroge sur ce "que cache le retrait de Neurogil", relevant le caractère "très succinct" et "laconique" du communiqué officiel qui "laisse la porte ouverte à des milliers d’hypothèses, d’interprétations".

"Le but est de faire retirer le produit le plus rapidement des rayons des milliers d’officines du pays. De sauver d’une intoxication certaine le plus de patients possibles", ajoute cependant L’Observateur, quotidien phare du Groupe futurs médias du chanteur Youssou Ndour. "Je ne sais pas si c’est lié ou pas, mais le Pregasefe (équivalent du Neurogil) est en rupture totale. Ce qui est sûr, c’est qu’on ne l’a pas au niveau des grossistes comme à Sofi Pharma ni à Biopharm, parce que j’ai fait des commandes là-bas hier (lundi) et ils étaient en rupture", confie un pharmacien dans le journal.

  • Médicaments
  • Sénégal
  • Santé publique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.