Médicaments

Médicaments : au Bénin, les pharmacies de garde deviennent obligatoire dans tout le pays

Les pharmacies du Bénin devront maintenant assurer un garde 24h sur 24 (Image d'illustration)  Source : AlloDocteurs.Africa

Toutes les pharmacies du Bénin ont désormais obligation d'observer des tours de garde. C'est une décision de l'ordre national des pharmaciens qui vise à assurer la disponibilité des médicaments.

Par Léonard Kabo
Créé le 15.01.21, modifié le 19.01.21

Les tours de garde des pharmacies ne sont pas une nouveauté au Bénin. Toutefois, toutes les officines ne l'observaient pas, laissant certains pharmaciens assurer seuls la charge d'ouvrir 24h sur 24, ou pire : laissant les malades sans aucun accès aux médicaments. Les départements de l'Atlantique et du littoral étaient particulièrement concernés par cette mauvaise organisation. Ce ne sera plus le cas.

Selon une décision de l'ordre national des pharmaciens du Bénin, les tours de garde sont désormais obligatoires pour toutes les pharmacies du pays, sans exception. Une avancée importante pour l'accès aux médicaments de qualité, comme l'explique la présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens du Bénin, Chantal Alladayè Padonou : "C’est pour améliorer l’accessibilité géographique du médicament à nos populations que ces tours de garde ont été initiées"

Une décision qui divise

Cette décision est loin de faire l'unanimité et alimente les réseaux sociaux depuis quelques jours. Pour certains, en obligeant les pharmaciens à ouvrir la nuit, on les met en danger : "c'est la sécurité des travailleurs dans la pharmacie qui est en jeu, à cause des risques braquages". Pour d'autres, lorsqu’aucune pharmacie n’a l’obligation d'assurer la garde 24h sur 24, à tout moment, la seule pharmacie qui est ouverte peut décider de fermer, et laisser ainsi les personnes qui pourraient avoir besoin de médicaments sans ressources, sans savoir vers qui se tourner. 

Les pharmacies sont censées être ouvertes tous les jours, de 8h à 22h, ces tours de gardes doivent donc seulement assurer le relai, et permettre à chacun d'avoir accès à des médicaments, quelle que soit l'heure. Sans cette continuité, on prend le risque de laisser les patients sans accès aux traitements de qualité, ce qui peut les pousser à se fournir au marché noir, et donc à prendre des médicaments de mauvaise qualité.  En plus de l'instauration des tours de garde obligatoire, 102 officines de pharmacie supplémentaires seront créées sur toute l’étendue du territoire de 2021 à 2023. De quoi offrir aux Béninois un meilleur accès aux médicament sûrs et de qualité

  • Bénin
  • Médicaments
  • Pharmacie
  • Faux médicaments
  • droits des malades
  • Afrique
  • Cotonou
  • Porto-Novo

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.