Justice

Fès : 2 arrestations dans une affaire de détournement de médicaments

Des médicaments (Image d'illustration) Source : iStock / Karenfoleyphotography

Deux individus ont été arrêtés pour avoir détourné des milliers d’unités de produits anesthésiants. Ces derniers proviendraient d’un hôpital de Fès, au coeur du Maroc.

Par Sabrina El-Faïz
Créé le 04.03.20, modifié le 05.03.20

Ils ont 37 ans et seraient impliqués dans un trafic de médicaments publics au Maroc. Le service préfectoral de la police judiciaire de Fès, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a procédé à leur arrestation dans cette affaire de contrebande.

Ils auraient détourné des médicaments et des produits médicaux publics et les auraient commercialisés en dehors de leur cadre juridique.

Les profils parfaits

L’enquête pourrait être rapide, puisque le premier mis en cause aurait été arrêté en flagrant délit à la gare routière de Meknès. L'homme est représentant commercial pour une entreprise privée de produits pharmaceutiques.

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), il recevait les médicaments anesthésiants par voie postale. C’est le second mis en cause qui les lui envoyait. Ce dernier est infirmier spécialiste dans un établissement hospitalier public à Fès.Les perquisitions aux deux domiciles ont permis de mettre la main sur 2.007 unités de médicaments et sur des équipements médicaux qui coûteraient plus de 90.000 dirhams. L’enquête est toujours en cours.

  • Santé publique
  • Justice
  • Médicaments
  • fès
  • Maroc