International

Coronavirus : les masques artisanaux seront-ils bientôt interdits ?

Les masques fait maisons pourraient bientôt disparaître (image d'illustration) 

Si les masques en tissu vendu au grand public restent à priori surs, les masques artisanaux, fabriqués à la maison, pourraient bientôt être interdits. 

Par Alicia Mihami avec AFP
Créé le 22.01.21, modifié le 22.01.21

Le masque en tissu fait maison vit-il ses derniers jours ? Selon une nouvelle recommandation du Haut conseil de la santé publique (HCSP), ils ne filtreraient pas suffisamment pour être efficace contre le coronavirus. Olivier Véran, le ministre de la Santé, a donc recommandé à la population de ne plus utiliser les masques en tissu fabriqués maison.

"La quasi-totalité des masques industriels" en tissu reste valable contre le Covid-19, a précisé le ministre. Il s'agit des masques "dont le pouvoir filtrant est supérieur à 90 %. C'est ce qu'on appelle les masques grand public de niveau 1", a-t-il précisé, mettant en garde que même avec les meilleures intentions du monde et en respectant les règles de l'association française de normalisation (Afnor), les masques faits maisons n'offraient pas toutes les garanties nécessaires. 

Des masques plus efficaces contre les variants ?

Cette nouvelle recommandation survient alors que la circulation en France du variant britannique du coronavirus, plus contagieux, augmente de jour en jour. Selon M. Véran, "il y a probablement environ 2.000 cas" de personnes actuellement infectées en France par le variant apparu en Angleterre, qui représente environ 1,4 % des contaminations quotidiennes.

"Puisque vous avez à peu près 20.000 cas par jour, vous êtes entre 200 et 300 nouveaux cas de variants anglais par jour", a expliqué le ministre, en rappelant que ce variant "ne donne pas des symptômes différents mais est plus contagieux". Pour ralentir la circulation des nouveaux variants il faudrait donc porter des masques plus efficaces. 

Les variants de plus en plus présents

Pour le moment, il s'agit d'une simple recommandation, qui ne concerne que la France. Mais le continent africain connaît lui aussi une forte circulation de variants du coronavirus : non seulement le variant anglais mais surtout le variant sud-africain

Pour tenter de ralentir la deuxième vague de l'épidémie qui traverse en ce moment l'Afrique, certains pays du continent pourraient à leur tour imposer le port de masques plus sûrs, comme les masques chirurgicaux. Fini les masques en wax cousus à la maison ! Les mesures de prévention se multiplient actuellement, avec le retour du couvre-feu dans plusieurs pays, voire du confinement total, comme en Tunisie ou au Rwanda. 

  • International
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • Masque de protection
  • masques chirurgicaux
  • Santé publique
  • Afrique
  • France
  • Rwanda
  • Tunisie

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.