Insolite

Mali : Plus de 2800 bébés sont nés le jour de l'an

Au Mali, de nombreux enfants ne survivent pas à leur premier mois de vie (Illustration)  Source : Keita / Unicef

D’après les estimations, 2803 bébés sont nés au Mali le 1er janvier. Un chiffre qui a poussé l'UNICEF à réagir pour demander de garantir la survie de chaque nouveau-né. 
Par Badr Kidiss
Créé le 07.01.20, modifié le 07.01.20

Le 1er janvier est une journée à marquer d'une pierre blanche pour la démographie malienne. En seulement 24 heures, plus de 2800 bébés ont vu le jour. De quoi pousser l'UNICEF à rappeler l'importance de la formation et l'équipement du personnel de santé. 

"Je suis si heureuse que les mots me manquent pour exprimer ma joie," avoue Mariam Haidara, 23 ans, qui a donné naissance à l'un des premiers bébés nés au Mali lors de la nouvelle décennie. Avant de rajouter : "Je suis très contente des soins que j’ai reçus au Centre de santé de référence (CsRef). La sage-femme s’est bien occupée de moi". Cependant, des millions de nouveau-nés à travers le monde ne voient pas le jour sous cette bonne étoile. "Au Mali, 1 nouveau-né sur 30 ne survit pas à son premier mois de vie", détaille l'UNICEF. 

La plupart des décès sont évitables

Si la prématurité, l’asphyxie, et les infections néonatales font partie des principales cause de décès néonatales (les enfants qui sont morts entre la naissance et le 28e jour de vie), la plupart de celles-ci sont évitables. Selon l'organisation onusienne, "l’observation d’au moins quatre consultations prénatales pendant la grossesse, les accouchements assistés par un personnel qualifié et l’accès à des soins de qualité peuvent éviter beaucoup de ces décès"

Alors que les bébés maliens nés le 1er janvier représentent 1% des naissances estimées dans le monde en cette date,  "un trop grand nombre de mères et de nouveau-nés n’ont pas la chance de bénéficier des soins de sages-femmes ou d’infirmières formées et équipées, ce qui mène à des situations dramatiques", regrette Henrietta Fore, directrice générale de l’UNICEF. Jusqu'à quand ?

  • Mali
  • Bébé
  • Grossesse