Insolite

Au Cameroun, deux candidates accouchent lors des examens

Deux candidates, Justine et Jeanne, ont vu leurs compositions perturbées par l’épreuve de l’accouchement. Heureusement sans conséquence sur leurs participations aux examens BEPC et Probatoire. 

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 06.08.20, modifié le 07.08.20

En plein examen, ce sont des surprises majeures ! Deux candidates au Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) et Probatoire ont accouché là où elles affrontaient les épreuves. La première à donner la vie dans ces circonstances peu habituelles se prénomme Justine. La jeune lycéenne a été surprise par les contractions ce 1er Août. Elle passait alors l’épreuve de Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) au centre d’examen du lycée de Mengong, petite localité de la région du Sud.

L’élève de 3ème devenue mère de jumelles a été prise en charge et soignée hors de la salle de composition avant de revenir poursuivre les épreuves. “Quand je suis arrivée, j’ai vu qu’elle était vraiment en travail. Nous sommes allées dans la salle d’à côté qui était inoccupée. La première fille est sortie à 9h01 et la seconde 15 minutes après. Tout cela s’est déroulé pendant 25 minutes“, raconte à nos confrères de la Cameroon radio Television (CRTV) Lili Assembe, membre de l’équipe venue assurer la couverture médicale au centre d’examen du lycée de Mengong.

Elle accouche sur le banc de sa salle d’examen

Jeanne a quant à elle accouché le 5 Août. Elle a été surprise sur le banc qu’elle occupait dans sa salle d’examen, au collège adventiste de Kribi, dans la région du Sud. “Elle était en train d’écrire et a commencé à ressentir les douleurs“, raconte au micro de la télévision Canal 2 International, une surveillante. La candidate a été ensuite  transportée en urgence à l’hôpital de district de Kribi. Le bébé de sexe féminin va bien et est toujours en observation tandis que sa mère continue d’affronter les épreuves de l’examen qui donne accès à la classe de Terminale.

Le Cameroun tout entier s'est émerveillé par l’histoire de ces deux mères. Sur les réseaux sociaux, par exemple, la joie côtoie l’étonnement. Il s’en trouve pour suggérer aux responsables de l’éducation dans le pays de déclarer Justine et Jeanne  admises en récompense de leurs exploits !

Source : CRTV
  • Grossesse
  • Bébé
  • éducation
  • Cameroun
  • Insolite

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.