Rougeole

Rougeole : ces pays africains sont les plus touchés au monde

Vaccination contre la rougeole par les agents de l'OMS au Congo Kinshasa (photo d'illustration)  Source : OMS / Eugene Kabambi

L'épidémie de rougeole se propage en Afrique. Malgré l'existence d'un vaccin, des milliers de personnes continuent de mourir de cette maladie. 

Par Badr Kidiss
Créé le 09.12.19, modifié le 11.06.20

La lutte contre la rougeole stagne ! Après plusieurs décennies de progrès, le nombre de morts est reparti à la hausse, alerte l'Organisation mondiale de la santé (OMS). En 2018, plus de 140.000 personnes - pour la plupart des enfants - sont mortes de la rougeole.

Causée par un virus qui gagne les voies respiratoires et se diffuse rapidement dans l'ensemble de l'organisme, la rougeole est très dangereuse. Son virus, qui est l'un des plus contagieux, peut rester dans une pièce deux heures après le passage d'une personne infectée. Et en Afrique, en particulier dans certains pays, la rougeole est un problème de santé publique. 

Si le virus de la rougeole voyage très facilement, cinq pays ont tout de même concentré près de la moitié des cas en 2018, selon les dernières estimations de l'OMS. Parmi eux, quatre sont africains : République démocratique du Congo (RDC), Liberia, Madagascar, Somalie. Rien qu'en RDC, la rougeole a tué plus de 5.000 personnes en 2018, soit deux fois plus que la maladie à virus Ebola. Pourtant, la rougeole et ses morts sont évitables. 

Un vaccin peut sauver des vies

"Nous disposons d’un vaccin antirougeoleux sûr et efficace depuis plus de 50 ans", explique le Dr Robert Linkins, chef de l’unité Accelerated Disease Control des CDC et Président de l’Initiative contre la rougeole et la rubéole. On estime que ce vaccin a sauvé, à lui seul, plus de 23 millions de personnes en 18 ans.

Mais depuis 2010, le nombre d'enfants dans le monde qui ont reçu la première dose du vaccin (sur deux doses recommandées) stagne à 86%. Pour que tout le monde soit protégé de la rougeole, l'objectif est 95%. En Afrique, moins d'un pays sur trois a vacciné au moins 90% de sa population. Autant dire que la situation est urgente. 

"Le fait qu’un enfant meure d’une maladie évitable par la vaccination comme la rougeole est franchement un scandale et un échec collectif dans la protection des enfants les plus vulnérables dans le monde", regrette le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.

Source : OMS
  • Rougeole
  • Afrique
  • Madagascar
  • Congo RDC
  • Maladies infectieuses
  • OMS

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.