Paludisme

Au Cameroun, une application pour détecter rapidement le paludisme

Au Cameroun, une nouvelle application facilite le diagnostic du paludisme  Source : Centre Pasteur du Cameroun

Une équipe de chercheurs du Centre Pasteur du Cameroun vient de mettre au point une application de diagnostic rapide du paludisme. 

Par Badr Kidiss
Créé le 20.05.21, modifié le 20.05.21

Bonne nouvelle ! Alors que le Cameroun est l'un des pays africains les plus durement touchés par le paludisme, la lutte contre cette maladie transmissible par des moustiques s'accélère. Des chercheurs du Centre Pasteur du Cameroun (CPC) viennent de lancer un nouveau protocole de diagnostic rapide de ce mal qu'on appelle aussi malaria. 

"On a réussi, grâce à notre imprimante 3D et l'intelligence artificielle, à créer des algorithmes qui permettent de diagnostiquer le paludisme en moins de 20 minutes", explique le Dr Lawrence Ayong, chef service paludologie au CPC à nos confrères de SciDev.net. 

Baptisé Smart MD (Smart Malaria Disease), ce protocole est doté de différents outils qui permettent, selon ses concepteurs, d'établir rapidement un diagnostic, contrairement à la technique classique de la goutte épaisse qui ne livre ses résultats qu'au bout d'une heure et demie. 

Comment ça marche ? 

Parmi les différents outils du Smart MD, on retrouve une application Android qui permet de détecter et quantifier le nombre de parasites à l'origine du paludisme dans le sang. Pour cela, il suffit de prendre une photo avec la caméra du smartphone doté de cette application, avant que celle-ci n'analyse le cliché afin d'établir un diagnostic. Une grande avancée dans la prise en charge du paludisme qui a fauché la vie d'au moins 4.000 Camerounais en 2020, alors que le personnel qualifié se fait rare dans le pays. 

En plus d'être rapide, le protocole développé par l'équipe du Dr Ayong est plus accessible. Si le chef du service paludologie explique que "tout le monde peut l'utiliser", il insiste aussi sur le prix réduit de ce test de diagnostic. Concrètement, il faudra débourser 500 FCFA pour un diagnostic via cette nouvelle approche innovante basée sur l'intelligence artificielle. Une bonne nouvelle, à l'heure où certaines structures de santé, la goutte épaisse - une technique épaisse qui permet de déterminer le nombre de parasites dans les globules rouges - coûte 4.000 FCFA. 

  • Paludisme
  • Innovation
  • Application
  • Moustique
  • Cameroun
  • Yaoundé

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.