Covid-19

Sous-équipés, les médecins tchadiens victimes du coronavirus

De plus en plus de médecins africains sont victimes du Covid-19 (photo d'illustration)  Source : Shutterstock

A l'heure où la pandémie de coronavirus gagne du terrain au Tchad, le Syndicat National des Travailleurs des Affaires Sociales et de la Santé au Tchad (SYNTASST) fait état de la contamination de nombreux techniciens de laboratoire au Covid-19. 

Par Arnaud Ntchapda
Créé le 22.04.20, modifié le 22.04.20

La situation est inquiétante. Face à la pénurie d'équipements de protection (gants, masques, blouses...), de nombreux médecins au Tchad sont devenus les victimes du nouveau coronavirus (Covid-19). Et c'est le Syndicat National des Travailleurs des Affaires Sociales et de la Santé au Tchad (SYNTASST) qui lance l’alerte.

Son président Younous Mahadjir déplore la contamination d’“au moins 9 biologistes“ au coronavirus. Le leader syndical se demande si ces personnels médico-sanitaires en première ligne du combat contre le coronavirus n’ont pas contracté le virus “parce qu’ils n’ont pas été protégés par manque de moyens fournis“. Un sondage du SYNTASST effectué récemment dans les hôpitaux de la capitale, N’Djamena, révèle que la majorité des professionnels de santé "ne disposent pas de matériel de protection et d’hygiène“. Il y a “pire“ selon les syndicalistes. “Une certaine discrimination s’installe. Les uns reçoivent 150 000, par contre les autres rien, et pourtant ils sont aux prises avec le virus“, dénoncent-t-ils.

Le président de la République entretient l’espoir

Le SYNTASST “attire l’attention du gouvernement et en particulier le ministère de la santé publique“ à qui il demande de “tout faire pour donner tous les moyens nécessaires à ceux qui se battent jour et nuit pour endiguer cette pandémie“.

Les autorités ont déjà réagi à l’appel de détresse du SYNTASST. Le journal en ligne tchadinfos.com rapporte que dimanche, le  ministre de la Santé publique, Pr Mahamoud Youssouf Khayal, “a reconnu la contamination des membres du personnel soignant“ sans pour autant avancer un chiffre, ni expliquer la chaîne de contamination comme il a l’habitude le faire pour les autres cas. Quant au président tchadien Idriss Deby Itno, il a fait savoir qu’il a déclaré au sortir d’une rencontre avec le comité scientifique qu’il avait exprimé ses préoccupations en lien avec la sécurité sanitaire du personnel soignant engagé dans la lutte contre le Covid-19. 

  • Coronavirus
  • Tchad
  • Santé publique
  • virus
  • Médecin