Covid-19

Selon l'OMS, le nouveau coronavirus pourrait "ne jamais disparaître"

Le nouveau coronavirus pourrait faire partie du paysage pendant longtemps, avertit l'OMS (photo d'illustration) 

Alors que la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19) continue de gagner du terrain en Afrique, où elle touche tous les pays du continent, l'Organisation mondiale de la Santé estime que le virus responsable pourrait "ne jamais disparaître". 
Par Badr Kidiss avec AFP
Créé le 14.05.20, modifié le 14.05.20

La fin du coronavirus n'est pas pour demain. Alors que cette maladie infectieuse a fauché la vie de près de 300.000 personnes, dont au moins 2400 en Afrique, le directeur des questions d'urgence sanitaire à l'OMS, Michael Ryan, a déclaré mercredi qu'il était "très difficile" de dire quand elle pourrait être vaincue, ce qui signifie qu'il faudra peut-être vivre avec, au même titre que d'autres maladies.

"Ce virus pourrait devenir endémique dans nos communautés, il pourrait ne jamais disparaître", y compris en cas de découverte d'un vaccin, a insisté M. Ryan. Autre information inquiétante : une étude, publiée dans la revue PNAS, montre que le SRAS-CoV-2, le virus responsable du nouveau coronavirus (Covid-19), pourrait aussi se transmettre par la parole. Celle-ci génère des petites gouttelettes de salives qui restent présentent dans l'air d'un espace fermé pendant au moins dix minutes. 

Près de 200.000 personnes pourraient mourir du Covid-19 en Afrique

Si la pandémie de nouveau coronavirus s'est tardivement installée sur le sol africain, "83.000 à 190.000 personnes en Afrique pourraient mourir du Covid-19 et 29 à 44 millions pourraient être infectées au cours de la première année de la pandémie si les mesures d’endiguement échouent", selon une nouvelle étude du Bureau régional de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l'Afrique.

Si pour l'heure, l'Afrique déplore moins de 2500 décès des suites du Covid-19, les indices indiquant que ce bilan est fortement sous-estimé se multiplient. La hausse importante des décès pour la plupart inexpliqués dans le nord du Nigeria, pays le plus peuplé du continent, fait craindre une forte propagation du coronavirus dans cette région parmi les plus pauvres du monde.

  • Coronavirus
  • OMS
  • Afrique
  • Santé publique
  • Epidémie
  • virus