Covid-19

Le Congo-Brazzaville se méfie du Covid-Organics de Madagascar

Le Covid-Organics a été jugé peu efficace par des experts congolais (photo d'illustration)  Source : Twitter Andry Rajoelina

Après avoir adopté le Covid-Organics, une tisane à base d’artémisia qui aurait -selon certains - le pouvoir de soigner le coronavirus (Covid-19), le Congo-Brazzaville émet aujourd'hui des réserves sur son efficacité.

Par Arnaud Ntchapda avec AFP
Créé le 22.07.20, modifié le 23.07.20

Le Covid-Organics n'a plus bonne presse ! Les responsables en charge de la lutte contre la Covid-19 en République du Congo ont donné un avis défavorable sur cette tisane malgache, après l'avoir examinée. 

Après que le gouvernement malgache ait offert une importante quantité du Covid-Organics aux autorités congolaises, des scientifiques ont mené différentes analyses pour savoir si cette tisane était efficace et ne provoquait pas des effets secondaires. Cette recette traditionnelle à base d'artemisia et d'autres plantes malgaches a été administré à différents patients, mais les résultats ne sont convaincants. “Les conclusions penchent vers une efficacité limitée. Il y a des personnes qui ont pris le Covid-Organics à visée préventive, mais qui se sont infectées. Et dans l’étude curative, malheureusement, il y a des patients qui n’ont pas répondu au traitement“, explique le professeur Alexis Elira Dokekias, responsable de la prise en charge des malades du Covid-19, à nos confrères de RFI

Malgré ces premiers résultats loin d'être encourageants, le professeur relativise : “cela sera prouvé sur des éléments scientifiques parce que je vous donne le rapport de façon préliminaire. Nous sommes des scientifiques, donc, il ne faudrait pas qu’on jette un pavé dans la marre en disant que la recette traditionnelle malgache est mauvaise“. 

Cacophonie générale

Mais en parallèle, des dissensions sont apparues au sein de l'Etat malgache au sujet de l'efficacité du Covid-Organics qui est aussi appelé CVO. Alors que le gouvernement ne cesse de vanter les mérites de cette tisane pour combattre le virus, le ministre de la Santé, Ahmad Ahmad, a lancé un appel à l'aide internationale pour réclamer notamment 337 respirateurs, des bouteilles d'oxygène, 2.300.000 masques chirurgicaux, 697.000 paires de gants et 533.200 surblouses. 

A l'heure où les éventuels bienfaits de cette tisane n'ont toujours pas été validés par aucune étude scientifique et que les hôpitaux de la capitale de Madagascar sont débordés par le Covid-19, "le gouvernement tient à exprimer toute sa consternation à la découverte d'une lettre signée par le ministre de la Santé publique et portant requête urgente pour l'appui à la lutte contre l'épidémie de Covid-19", a déclaré la porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Lalatiana Rakotozafy. 

A ce stade, le Congo comptabilise 2934 personnes atteintes par le coronavirus, dont 51 décès. A Madagascar, on compte actuellement 8162 cas confirmés, dont au moins 69 décès. 

  • Congo RC
  • Coronavirus
  • Madagascar
  • Epidémie
  • Artemisia
  • virus
  • Médecine traditionnelle