Covid-19

La Guinée lance sa première campagne de vaccination contre le coronavirus

La Guinée a commencé à vacciner contre le Covid-19 

La Guinée a commencé à vacciner contre le coronavirus. Le pays a fait le choix du vaccin russe pour protéger sa population contre le Covid-19. 

Par Mamadou Oury Diallo
Créé le 04.01.21, modifié le 04.01.21

La Guinée a lancé le 30 décembre dernier à Conakry la première campagne de vaccination contre la pandémie du Covid-19. C'est le vaccin  russe Sputnik V qui a été choisi par l'Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS). Les premières doses du vaccin ont été administrées au palais présidentiel à plusieurs hauts  commis du pays.

C'est le ministre de la Défense, Mohamed Diane, qui  a été le premier à recevoir le précieux sésame. "En tant que généticien, je fais entièrement confiance au progrès de la recherche et de la science. Nous vaincrons la pandémie, tous ensemble," écrit-il sur sa page Facebook. 

Un vaccin pour l'élite ?

Le président de l'Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara, est l'autre haut dignitaire du pays a avoir été vacciné. "Nous sommes des cobayes. Nous souhaitons que cette vaccination soit étendue au reste du peuple et que ça soit le début de l'éradication de cette maladie" a déclaré le président du parlement, après sa vaccination. Pour cette première étape de vaccination, la Guinée n'a obtenu de la Russie que 60 doses de vaccins, à titre expérimental.

Et cette priorité accordée aux hauts dignitaires du pays a fait réagir les Guinéens sur les réseaux sociaux. "Ailleurs, le vaccin  est réservé prioritairement aux plus fragiles. En Guinée, c'est tout le contraire" réagit un internaute. Mais tout le monde n'est pas de cet avis : "Quand tous les hauts cadres seront vaccinés à la chaîne, on devra observer une pause de quelques mois avant de songer aux autres populations. La population ne doit pas s'offusquer de ce comportement gouvernemental, car il peut paradoxalement les sauver." A l'heure actuelle, la Guinée recense près de 14. 000 cas de Covid-19 et 81 décès. 

  • Guinée
  • Vaccin
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • Russie
  • Santé publique

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.