Covid-19

L'Algérie s'apprête à produire le vaccin Spoutnik V

Le vaccin Spoutnik V sera bientôt produit sur le sol algérien (photo d'illustration) 

Comme annoncé, l'Algérie va produire dès septembre le vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19. Selon le ministre de l'Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, les premières doses produites localement pourraient voir le jour dès septembre prochain. 

Par BK avec AFP
Créé le 08.04.21, modifié le 08.04.21

C'est officiel : l'Algérie va produire dès septembre le vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19 !  "En septembre, nous serons prêts (pour) produire un vaccin algérien", a déclaré le ministre de l'Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed. Le sérum, qui affiche des performances ahurissantes contre le coronavirus, sera fabriqué par le groupe public Saidal en partenariat avec le laboratoire russe Gamaleïa qui a mis au point le produit, a précisé le ministre.

Ce projet verra le jour grâce au transfert technologique assuré par les Russes via une plateforme numérique accessible aux experts algériens, et qui rassemble toutes les données nécessaires pour la fabrication du Spoutnik V. "Trois comités englobant des experts de Saidal, des universitaires, des centres de recherches, l'institut Pasteur et des cadres du ministère, travaillent actuellement d'arrache-pied sur le transfert de la technologie" offert par la Russie, a assuré Benbahmed. La production se fera avec la participation d'un laboratoire indien, leader mondial en la matière, a-t-on ajouté de même source sans dévoiler le nom du laboratoire. 

Une campagne qui avance au ralenti

A ce jour, l'Algérie a reçu 80.000 doses du vaccin Spoutnik V avec lequel il a lancé sa campagne de vaccination le 30 janvier. Le plus grand pays du Maghreb doit recevoir 920.000 doses du vaccin russe avant la fin du mois d'avril, avait indiqué la semaine dernière le ministre de la Santé, Abderahmane Benbouzid.

Alger a également reçu 50.000 doses du vaccin britannique AstraZeneca et 200.000 doses du vaccin Sinopharm, un don de la Chine, partenaire de longue date de l'Algérie. Mais pour l'heure, les autorités ne communiquent toujours pas les chiffres de la campagne de vaccination qui semble avançait au ralenti. Ce jeudi, plus de 364.000 doses du vaccin AsraZeneca sont arrivées dans le pays dans le cadre du mécanisme Covax d'aide aux nations défavorisées. A ce stade, près 118.000 contaminations, dont 3.112 décès, ont été officiellement enregistrées en Algérie depuis le recensement du premier cas le 25 février 2020, selon le dernier bilan du ministère de la Santé.

  • Algérie
  • Coronavirus
  • Vaccin contre le Covid
  • Russie

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.