Covid-19

Face au coronavirus, les Comores disposent du Covid-Organics du voisin malgache

Le CVO ou Covid-Organics est une tisane à base d’artemisia qui peut, selon Madagascar, soigner le Covid-19 

Alors que les Comores recensent officiellement 3 cas de coronavirus, l'archipel peut compter sur le Covid-Organics. "Le remède de Madagascar" sera offert gratuitement aux Comores pour faire face au Covid-19. 

Par Badr Kidiss
Créé le 05.05.20, modifié le 05.05.20

Tout le monde en veut ou presque ! Mis au point par l’Institut Malgache de Recherches Appliquées, le Covid-Organics est censé guérir du nouveau coronavirus (Covid-19). Si aucune donnée scientifique ne permet de prouver l'efficacité de cette tisane à base d'Artemisia, une plante utilisée notamment dans des médicaments antipaludéens, de nombreux pays africains ont reçu des dons de Covid-Organics (qu'on appelle aussi CVO). Le dernier en date n'est autre que les Comores, qui est aussi le dernier pays du continent à être touché par le coronavirus.

Après avoir offert le Covid-Organics aux 15 pays de la CEDEAO - Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest - (Bénin, Burkina, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo), Madagascar n'a pas oublié son voisin comorien. Touché officiellement le 30 avril dernier, l'archipel s'apprête à "rentrer dans une phase critique", selon les propos du président Azali Assoumani. 

Une mort suspecte

Après avoir félicité lors d'une visioconférence, Andry Rajoelina, président de Madagascar, pour sa gestion de cette crise sanitaire, le président comorien s'est vu offrir des échantillons de Covid-Organics pour traiter tous les malades du coronavirus. Un peu plus tôt, l'Organisation mondial de la santé (OMS) a reconnu l'importance de la médecine traditionnelle africaine, tout en préconisant des tests rigoureux du Covid-Organics. 

A ce stade, les Comores recensent officiellement 3 cas confirmés de coronavirus. Mais selon certains médias locaux, cette maladie infectieuse a aussi fauché la vie du père du chanteur franco-comorien, Soprano. qui était hospitalisé à l'hôpital Samba-Kouni, un établissement réservé actuellement aux cas suspects du Covid-19. 

  • Comores
  • Coronavirus
  • Santé publique
  • virus
  • Epidémie
  • Artemisia
  • Madagascar