Covid-19

Et si le meilleur moyen de lutter contre le coronavirus venait... du lama ?

Selon des chercheurs, le lama pourrait permettre de trouver un traitement contre le Covid-19 (photo d'illustration) 

Selon des chercheurs américains et belges, des anticorps fabriqués par le lama pourraient permettre de traiter le Covid-19 qui a déjà fauché la vie de près de 2000 personnes en Afrique. 

Par Badr Kidiss
Créé le 05.05.20, modifié le 05.05.20

Câliner un lama peut redonner le sourire. Mais peut-être que ce camélidé (la famille des chameaux, dromadaires...) pourrait même apporter une piste de traitement contre le nouveau coronavirus (Covid-19). C'est en tout cas ce que laisse penser Winter, un lama belge de quatre ans.

Après avoir reçu des injections contenant des protéines de deux coronavirus, le Mers-CoV et le SARS-CoV-1, ce lama femelle a développé des petits anticorps contre le coronavirus. Selon les résultats des scientifiques, publiés dans la revue Cell, qui ont aidé Winter à créer ces anticorps, ces molécules sécrétées par le lama lorsqu'il tombe malade pourraient constituer une piste sérieuse de traitement du Covid-19 chez l'homme. 

Pourquoi le lama ?

Les scientifiques américains et belges qui sont à l'origine de cette découverte n'ont pas attendu l'apparition du nouveau coronavirus (Covid-19) pour s'intéresser au lama. Depuis 2016, ils effectuent des recherches sur le potentiel santé de cet animal qui a l'habitude de cracher quand on l'embête. L'éradication des dernières épidémies avait freiné leurs recherches avant que le contexte du Covid-19 ne les relance. 

Mais pourquoi ces chercheurs ne se sont-ils pas intéressés aux singes ou aux chats ? Il faut savoir que "l'avantage" du lama et des autres camélidés, c'est qu'ils produisent deux types d'anticorps quand ils rencontrent une virus ou une bactérie. Ce qui permet de chercher plus facilement un éventuel traitement au virus ou bactérie en question. 

Et maintenant ? 

Mais pour qu'un traitement contre le Covid-19 puisse voir le jour, d'autres tests doivent être réalisés. Actuellement, les scientifiques belges et américains prévoient des essais cliniques sur des hamsters et des primates. Si leurs essais sont concluants, ces chercheurs vont réaliser des tests sur l'Homme.

A l'heure où la pandémie de coronavirus s'enracine dans le continent africain, il n'y a plus qu'à espérer que la piste du lama s'avère pertinente. 

  • Coronavirus
  • Afrique
  • Recherche
  • Santé publique
  • Médicaments
  • Lama

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.