Covid-19

En Afrique, le nombre de cas de Covid-19 s'approche du pic de la première vague

L'Afrique fait face à une augmentation inquiétante du nombre de contaminations au Covid-19 (photo d'illustration) 

Longtemps épargnée par le coronavirus, l'Afrique assiste depuis peu à une augmentation inquiétante du nombre de contaminations. Alors que la troisième vague s'accélère dans les quatre coins du continent, le nombre de cas détectés quotidiennement s'approche dangereusement du pic de la première vague. 

Par Badr Kidiss
Créé le 17.06.21, modifié le 17.06.21

Ça se complique ! En Afrique, le nombre de cas de Covid-19 augmente de plus de 20 % d’une semaine sur l’autre, alors que la troisième vague s’accélère sur le continent et s’approche du pic de la première vague, qui a culminé à plus de 120.000 cas hebdomadaires enregistrés en juillet 2020, d’après de nouvelles données de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Alors que l'on recense plus de 5 millions de cas confirmés sur le continent, 22 des 54 pays du continent ont enregistré une augmentation de 20% des contaminations au cours de la dernière semaine. Depuis l'apparition du coronavirus (Covid-19) en Afrique, la République démocratique du Congo, la Namibie et l’Ouganda ont enregistré leur plus haut nombre de cas hebdomadaires.

"Au milieu d'une troisième vague"

"L’Afrique est au milieu d’une véritable troisième vague. La tendance à la hausse, qui donne à réfléchir, devrait pousser tout le monde à l’action. Nous avons vu en Inde et ailleurs la vitesse à laquelle la Covid-19 peut reprendre et submerger nos systèmes de santé. Les mesures de santé publique doivent être renforcées rapidement pour trouver, isoler et prendre en charge les patients, et promptement retrouver la trace de leurs contacts", estime le Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

En plus d’autres facteurs, un manque d’adhésion aux mesures de prévention de la transmission du virus a alimenté la nouvelle forte hausse du nombre de cas, qui coïncide avec une météorologie saisonnière plus froide en Afrique australe et la propagation de variants plus contagieux. Le variant Delta a été signalé dans 14 pays africains et les variants Beta et Alpha ont été trouvés dans plus de 25 pays africains.

Une vaccination qui patine

Le déploiement de la vaccination contre le Covid-19 en Afrique s’accélère, avec plus de 5 millions de doses administrées au cours des cinq derniers jours, en comparaison avec environ 3,5 millions de doses administrées hebdomadairement lors des trois dernières semaines. Près de 12 millions de personnes sont désormais entièrement vaccinées, mais cela représente moins de 1 % de la population en Afrique.

Vingt-trois pays africains ont utilisé moins de la moitié des doses qu’ils ont reçues jusqu’à présent, parmi lesquels quatre pays qui connaissent une résurgence des cas. En tout, 1,25 million de doses d’Oxford-AstraZeneca dans 18 pays doivent être utilisées d’ici la fin août pour éviter qu’elles n’expirent. Sept pays africains ont déjà utilisé 100 % des vaccins qu’ils ont reçus via le COVAX et sept autres pays ont administré plus de 80 % de leurs doses. 

"L’augmentation du nombre de cas et de décès est un rappel urgent aux pays accusant du retard à rapidement développer les sites de vaccination pour atteindre les groupes prioritaires et à répondre aux préoccupations de la communauté. Un certain nombre de pays africains ont montré qu’ils pouvaient distribuer les vaccins rapidement, donc tout en accueillant positivement les récentes promesses internationales de dons de vaccins, l’Afrique a besoin de ces doses ici et maintenant pour endiguer la troisième vague", a déclaré Dr Moeti.

  • Coronavirus
  • Epidémie
  • virus
  • Vaccin contre le Covid
  • Afrique
  • Congo RDC

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.