Covid-19

Déconfinement en Tunisie : polémique après une mesure sexiste visant les mamans

Deux Tunisiennes à Tamezret (photo d'illustration)  Source : Paolo Omero / Shutterstock

Alors que le gouvernement tunisien prévoyait initialement que les mères d’enfants de moins de 15 ans restent confinées, les autorités ont finalement changé d'avis pour apaiser la polémique.

Par Badr Kidiss avec AFP
Créé le 03.05.20, modifié le 03.05.20

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ! Cet adage semble être toujours d'actualité en Tunisie, où l'épidémie de coronavirus a infecté plus de 1000 personnes. Pris à la gorge, le gouvernement est en train d'opérer à toute vitesse une révision de son décret sur la levée progressive du confinement. 

Dans un décret paru dans la nuit de samedi à dimanche au Journal officiel (JO), le gouvernement prévoyait que certaines personnes continuent de rester confinées, dont "les retraités de plus de 65 ans", les personnes atteintes de maladies chroniques ainsi que les femmes enceintes et "les mères dont l'âge des enfants ne dépasse pas 15 ans". Mais ce décret a déclenché un tollé obligeant les autorités à réagir dans l'urgence. 

"Une erreur dans la rédaction finale du texte"

"Cette exception outrageante traduit la vision machiste et patriarcale des rôles et des attributs sociaux de sexe qui fait porter aux seules femmes la responsabilité des enfants", ont déploré dimanche de nombreuses associations de défense des droits des femmes dans un communiqué commun, rappelant que l'égalité était inscrite dans la Constitution tunisienne adoptée en 2014, après le Printemps arabe.

"Au-delà des droits des femmes, le gouvernement devrait savoir qu'il y a des pères qui veulent s'occuper de leurs enfants et d'autres qui devraient le faire", a commenté Bochra Bel Haj Hmida, ancienne députée et ex-présidente de la Commission pour les libertés individuelles et l'égalité.Dimanche, la présidence du gouvernement a fini par publier un communiqué sur les réseaux sociaux, évoquant une "erreur dans la rédaction finale du texte". Celui-ci sera amendé et une nouvelle version publiée au JO.

  • Tunisie
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • Maman
  • Santé publique
  • virus