Covid-19

Covid-19 : quels sont les pays d'Afrique où le variant indien circule ?

Le variant indien a déjà été repéré dans au moins trois pays africains (photo d'illustration) 

Même s'il est encore peu présent sur le continent africain, le variant indien est sous étroite surveillance par de nombreux pays. Surtout depuis que le Maroc, l'Algérie ou encore le Kenya ont repéré le variant du coronavirus qui a été identifié pour la première fois en Inde. 

Par Badr Kidiss
Créé le 06.05.21, modifié le 06.05.21

Peu de cas de personnes contaminées par le variant indien ont été jusqu’ici recensées au sein de l’Union africaine (UA), où les lignées britanniques et sud-africaines du Covid-19 continuent de gagner du terrain. Mais le variant, qui a été identifié pour la première fois en Inde, fait l’objet d’une surveillance étroite. Particulièrement contagieux selon des chercheurs, ce variant a été détecté, à la date du 6 mai, dans trois pays du continent : le Maroc, l'Algérie et le Kenya. Mais cette liste pourrait rapidement s'allonger. 

"Nous regardons avec une totale incrédulité ce qu'il se passe en Inde. La situation en Inde est très, très préoccupante pour nous en tant que continent", a récemment déclaré John Nkengasong, directeur du Centre de contrôle et de prévention des maladies du continent, l'Africa CDC, qui dépend de l'Union africaine (UA). Si l'essentiel des contaminations au variant B.1.617 du coronavirus concerne des personnes ayant des liens avec l'Inde, le fait que ce variant arrive en Afrique alors que la plupart des pays du continent sont encore en période de restrictions sanitaires inquiète. 

Un variant plus mortel, vraiment ? 

Relativement épargnée par le coronavirus, recensant moins de 4% des cas et environ 4% des décès imputés au Covid-19 dans le monde, l'Afrique a les yeux tournés vers l'Inde. 

"C'est une sonnette d'alarme. Nous ne pouvons pas être indifférents à ce qu'il se passe en Inde. Nous devons agir maintenant, résolument et collectivement", a averti Nkengasong, alors que l'Union africaine s'apprête à tenir une réunion d'urgence, ce 8 mai, afin de prendre des mesures nécessaires pour éviter une situation similaire à celle de l'Inde. Car le variant indien est soupçonné d'être responsable de la situation catastrophique de l'épidémie de Covid-19 en Inde, où plus de 380.000 contaminations et 3.870 décès étaient recensés ce mercredi. Mais l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ne le considère pas encore dans l'immédiat comme effectivement plus contagieux, létal ou résistant aux vaccins que les autres.

  • Afrique
  • Maroc
  • Algérie
  • Kenya
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • virus

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.