Covid-19

Covid-19 : le Maroc annonce de nouvelles restrictions pour l'après l'Aïd

Au Maroc, le port du masque est obligatoire Source : AlloDocteurs Africa / Simo Shafii

Limitation de la capacité d'accueil des restaurants et piscines, autorisation de déplacement entre les villes, couvre-feu... au Maroc, les autorités ont décidé de resserrer la vis, juste après l'Aïd.

Par Badr Kidiss
Créé le 20.07.21, modifié le 20.07.21

Le mois d'août s'annonce difficile. Depuis quelques jours, le Maroc assiste à une augmentation inquiétante du nombre de cas de contaminations au Covid-19. Si l'Afrique du Sud est toujours le pays le plus touché du continent, le Royaume fait partie des pays africains où l'épidémie accélère le plus (+70%, un millier de nouveaux par jour en moyenne). Une situation qui amène les autorités à resserrer la vis avec de nouvelles restrictions anti-Covid.

De nouvelles mesures pour l'après Aïd

Ces mesures entrent en vigueur à partir de ce vendredi 23 juillet à 23h. Les voici : 

  • Interdiction des fêtes et mariages
  • Interdiction des obsèques, avec un maximum de 10 personnes lors des cérémonies d'enterrement
  • Couvre-feu nocturne de 23h à 4h30 du matin à l'exception des personnes exerçant dans les secteurs et activités vitaux et essentiels et celles représentant des cas médicaux urgents
  • Les déplacements entre préfectures et provinces sont conditionnées à la présentation d'un passeport vaccinal ou d'une autorisation de déplacement
  • Limitation de la capacité d'accueil dans les cafés, restaurants, transports publics et piscines publiques à 50% 
  • Interdiction des rassemblements et des activités en plein air de plus de 50 personnes

Les autorités rappellent aussi que le danger de la propagation du Covid-19 est toujours présent et continue, surtout après l'apparition récurrente de nouveaux variants dans le Royaume. Le gouvernement note que la conjoncture actuelle exige le strict respect de toutes les orientations des autorités publiques et de l’ensemble des mesures de prévention adoptées par les autorités sanitaires, dont la distanciation physique, les règles d’hygiène et le port obligatoire du masque afin de préserver les acquis importants réalisés par le Maroc dans sa lutte contre la pandémie.

  • Maroc
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • virus
  • Aïd al-adha

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.