Covid-19

Covid-19 : Finalement, les Ivoiriens se font vacciner en masse

Le vaccin d'AstraZeneca est le seul sérum anti-Covid disponible en Côte d'Ivoire (photo d'illustration) 

Défiance envers le gouvernement, inquiétudes autour des éventuels effets secondaires, tendance anti-vaccins... de nombreux  Ivoiriens ne voulaient pas recevoir la piqûre salvatrice contre le coronavirus. Mais depuis, ils ont changé d'avis.

Par Badr Kidiss
Créé le 27.05.21, modifié le 27.05.21

Changement de cap. Si les Ivoiriens se méfiaient, il y a quelques semaines, du vaccin anti-Covid-19, ils sont de plus en plus nombreux à réviser leur position. Dans les rues d'Abidjan, il est même facile de trouver un candidat au vaccin, depuis que les autorités ont élargi la vaccination anti-Covid aux plus de 18 ans.

Deuxième pays africain à recevoir les vaccins anti-Covid du mécanisme Covax des Nations Unies, la Côte d'Ivoire a utilisé près de 500.000 doses sur les 554.000 reçues. Pourtant, c'était loin d'être gagné. La suspension du vaccin AstraZeneca dans certains pays européens à cause de rares cas de thromboses, ainsi que son manque d’efficacité contre le variant sud-africain et les fausses informations qui pullulent sur les réseaux sociaux n’encourageaient pas la population à se faire vacciner. Mais le bouche à oreille et les efforts de sensibilisation des autorités sanitaires ont poussé les citoyens à changer d'avis.

Accélérer la vaccination

Bien que seul le vaccin AstraZaneca soit disponible sur le sol ivoirien, le rythme de vaccination s'est accéléré ces derniers jours, passant de 3.000 doses administrées quotidiennement à plus de 10.000. D'ici fin 2022, la Côte d'Ivoire espère vacciner 60% de sa population.

Alors que tous les districts de santé du pays peuvent vacciner contre le coronavirus, les autorités comptent acheter de nouvelles doses des vaccins anti-Covid. En attendant de réceptionner de nouveaux lots du sérum contre le coronavirus via le mécanisme Covax, la Côte d'Ivoire peut aussi compter sur l'appui de la Banque mondiale. Cette dernière a accordé à la Côte d'Ivoire un financement additionnel de 100 millions de dollars pour lui permettre de diversifier ses sources d’approvisionnement en vaccins, d’assurer un déploiement efficace au niveau national et de soutenir les efforts de sensibilisation générale à l’importance de la vaccination. 

  • Côte d'Ivoire
  • Abidjan
  • Coronavirus
  • Vaccin contre le Covid

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.