Covid-19

Covid-19 : en attendant les vaccins, l'Afrique veut trouver un traitement

En Afrique, la recherche d'un traitement anti-Cov s'accélère (photo d'illustration)  Source : DNDI

De nombreux pays africains, dont notamment la Guinée et la Répulique démocratique du Congo (RDC), testent actuellement une combinaison de médicaments potentiellement active contre le Covid-19.

Par Badr Kidiss
Créé le 21.06.21, modifié le 21.06.21

Y aura-t-il bientôt un traitement contre le Covid-19 ? Une dizaine de pays africains s'apprêtent à en tester un pour soigner la maladie. Il s'agit d'une nouvelle association thérapeutique de deux médicaments, le Nitazoxanide, un médicament antiparasitaire, et le Ciclésonide, un corticostéroïde administré par inhalation. Ces deux médicaments sont déjà disponibles sur le marché et si leur efficacité contre le Covid-19 est démontrée, ils offriront l’avantage d’être abordables et faciles d’accès et d’administration.

Nommée Anticov, cette étude - la plus vaste en Afrique - est menée par un consortium d’organisations africaines et d’institutions internationales dans treize pays (Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Éthiopie, Ghana, Guinée, Guinée équatoriale, Kenya, Mali, Mozambique, Ouganda, RDC et Soudan).

Un espoir dans la lutte

A l'heure où ces lignes sont écrites, la Guinée et la République démocratique du Congo (RDC) sont les plus avancés. Ces deux pays ont déjà recruté des candidats pour leur essai clinique dont l'objectif est d'identifier des traitements précoces contre le Covid-19, capables de prévenir la progression de la maladie vers une forme sévère et de potentiellement limiter sa transmission. De bonne augure, quand on sait que le virus responsable du Covid-19 ne cesse de muter et remettre en question les outils dont nous disposons pour le combattre. "Anticov représente un espoir dans cette lutte ou les pays du monde entier cherchent le médicament contre la Covid-19", explique Mamadou Saliou Sow, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital national de Donka en Guinée, à nos confrères de SciDev.

"Le continent africain ne reçoit pourtant pas suffisamment de doses de vaccins. L’efficacité de ceux-ci est en outre menacée par la propagation rapide des nouveaux variants, ce qui est un autre sujet majeur d’inquiétude. Il est donc urgent d’identifier des traitements abordables et faciles à administrer, capables d’empêcher l’évolution vers une forme grave de la maladie et de ralentir la propagation de l’infection", expliquait récemment le Dr John Nkengasong, directeur des Centres Africains de Contrôle et de Prévention des Maladies de l’Union Africaine (CDC Afrique). En attendant, les contaminations augmentent d'une semaine sur l'autre en Afrique et on déplore à ce stade près de 140.000 décès liés au Covid-19 dans les 54 pays du continent, mais le véritable bilan est estimé comme étant encore plus lourd.

  • Afrique
  • Coronavirus
  • Epidémie
  • Congo RDC
  • Guinée
  • Médicaments

AlloDocteurs.Africa ne recueille et ne stocke pour le moment aucune donnée personnelle. Il ne comporte aucun cookie publicitaire. Nous utilisons un seul cookie pour faciliter votre navigation sur le site afin de vous proposer en priorité les informations liées au pays où vous vous trouvez.