Covid-19

Coronavirus : vers une annulation du Hajj ?

L'an dernier, le hajj a rassemblé 2,5 millions de personnes (Image d'illustration)  Source : Shutterstock

En Afrique, des centaines de millions de musulmans espéraient effectuer leur pèlerinage à la Mecque cette année mais, coronavirus oblige, les autorités saoudiennes ont appelé les musulmans du monde entier à suspendre leurs préparatifs pour le hajj. 

Par Ammar Belahcen avec AFP
Créé le 02.04.20, modifié le 02.04.20

C’est une décision sans précédent dans l’histoire de l’Arabie saoudite. Les gardiens des lieux saints de l’Islam ont décidé d’instaurer un couvre-feu total à La Mecque et Médine pour "lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus". Durement touché par le Covid-19, le Royaume multiplie les mesures pour faire face à ce mal.

Un peu plus tôt, les autorités ont appelé les musulmans du monde entier à suspendre leurs préparatifs pour le hajj. Une décision inédite qui a poussé le ministre saoudien du Pèlerinage, Mohammad Benten, à réagir : "Dans les circonstances actuelles, (...) le Royaume veut protéger la santé des musulmans et des citoyens et nous avons demandé à nos frères musulmans dans tous les pays d'attendre, avant de passer un contrat (avec des sociétés pour effectuer le hajj), que la situation soit claire".  

La menace persiste

Fin avril, les saoudiens ont annoncé la suspension de la "Oumra",  le petit pèlerinage, de peur que le virus ne se répande dans les villes saintes de la Mecque et Médine. Aujourd'hui, elles ne précisent pas si le hajj, prévu à partir de la fin juillet, est toujours maintenu pour cette année. 

De tous les pays arabes du Golfe, l'Arabie saoudite est le plus touché par la pandémie de Covid-19. Jeudi, le nombre de cas officiellement annoncés est passé à 1.885 infections et 21 décès dus à la maladie. L'Arabie saoudite espérait attirer quelque 2,7 millions de fidèles durant le hajj de 2020, selon le site internet du ministère du Pèlerinage. En 2019, La Mecque avait accueilli 2,5 millions de fidèles. 

  • Afrique
  • Coronavirus
  • Arabie Saoudite
  • Epidémie
  • Religion